Le hotu, Barringtonia asiatica, est un arbre originaire des habitats de mangroves des côtes tropicales et les îles de l’océan Indien et de l’ouest de l’océan Pacifique.

C’est un bel arbre au port remarquable, aux feuilles solides et brillantes, qui est très répandu dans toutes les Îles polynésiennes, sur les plages et à l’intérieur des vallées. Il doit son nom français de Bonnet d’évêque à la forme très particulière, d’un cœur à quatre côtés, de son fuit. Le nom de l’île de Futuna vient du nom local du Barringtonia, futu .

Une fleur en forme de blaireau et un fruit en forme de bonnet d’évèque

Le hotu est un arbre de petite à moyenne taille croissante à 7-25 m de haut. Sa fleur, en forme de blaireau, parait bien fragile pour les barbes les plus dures. En effet, à peine ouverte, la nuit, elle tombe au sol au moindre coup de vent dès le matin. Elle est constituée de nombreuses étamines saillantes, blanches à la base, rose et jaune d’or à l’extrémité, qui dégagent un puissant parfum.

Portant le nom poétique de bonnet d’évêque, le fruit du hotu, à la forme d’un cœur, à quatre côtés. Il mesure 9-11 cm de diamètre La couche externe du fruit est verte tournant au brun à maturité. La couche intermédiaire est fibreuse et spongieuse. La couche intérieure qui protège l’amande est dure et épaisse. Ce fruit, flottable et très résistant à l’eau, peut survivre à la dérive sur la mer sur de longues distances et pendant plusieurs années.

Hotu fruit

Fruit du hotu en forme de bonnet d’évêque

Utilisations traditionnelles du Hotu pour la pêche

L’ amande du fruit du Hotu contient de la saponine, une toxine qui était utilisée pour la pêche traditionnelle. Il suffisait de répandre l’amande râpée dans l’eau afin de “neutraliser” les poissons et les chevrettes, sans que la chair soit affectée, d’où son nom anglais de Poison fish tree. Les murènes, par contre sont plutôt excitées au contact de la substance.
Les graines flottantes sont parfois utilisées comme flotteurs pour la pêche.

Le Hotu en pharmacopée locale

En pharmacopée locale, les feuilles du Hotu chauffées sont utilisées pour traiter les maux d’estomac et les feuilles fraîches utilisées comme remèdes pour soigner les rhumatismes. Les graines sont utilisées comme vermifuge.

Commentaires

2018-03-07T18:26:23+00:00Categories: Flore de Tahiti, Jardin de l'assemblée|