Cette grande légende de Taha’a raconte la rencontre de Faimano avec le grand guerrier Moeterauri, qui donna naissance au héros légendaire Hiro.

La rencontre de Faimano et de Moeterauri

Aux temps où Taha’a s’appelait encore Uporu, vivait une très belle jeune femme, Fa’imano. Elle habitait à Faaaha en compagnie de son époux et de leurs enfants. Un jour, une grande pirogue polynésienne accosta au nord de l’île… C’était celle de Moeterauri, intrépide navigateur et guerrier de haut rang, qui venait de quitter son île de Bora Bora pour s’élancer vers le sud.

Cependant, il manquait à la voile de sa pirogue une pièce essentielle et d’un bois rare, qu’il pensait trouver sur Uporu. Il se mit alors à la recherche de ce bois et partit en expédition vers le sud de l’île, en franchissant le col jusqu’à la haute vallée, en suivant la rivière Tevainui…

Il y vit la ravissante Fa’imano qui y prenait un bain. Il s’y arrêta, l’admira et l’aborda. Fa’imano et Moeterauri s’éprirent alors l’un pour l’autre et vécurent une idylle durant deux nuits.

La naissance de Hiro

En préparation

Te fanauraa

Te fanauraa, est l’endroit où Fa’imano accoucha fait face à la montagne Mou’a Roa. De nos jours, il est encore possible d’y voir, au pied d’un tumu mape , la pierre dressée contre laquelle elle s’adossa, les pierres contre lesquelles elle cala ses pieds, et la pierre creuse qui reçut les eaux. (photo)

Commentaires

Source :

d’après Teraitua, la naissance et jeunesse de Hiro recueillie par André Ropiteau le 2 juillet 1930. Bull Société des Etudes Océaniennes n° 37, septembre 1930

2018-03-27T09:28:47+00:00 Categories: Faaaha, Légendes îles sous le Vent, Tahaa|Tags: |
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1