Édifiée en 1859 par les services de l’armée française, cette vaste bâtisse abritait une annexe de la caserne Broche où étaient entreposés fourrages, boulets et canons. Dans un état de ruine et d’abandon, l’État le transfère au Pays en 1989. De gros travaux de réhabilitation sont alors entrepris sous l’égide l’architecte Jean-Pierre Carlotti de la Direction de l’Equipement. Le CESC s’installe le 5 mai 1990 dans ce magnifique bâtiment historique à l’aspect originel désormais baptisé « Te Raumaire».

Le Conseil économique, social et culturel (CESC) de la Polynésie française, Apo’ora’a Matutu Ti’a Rau E Mata U’i » est la quatrième institution du pays. C’est une assemblée consultative qui émet des avis sur des projets de plan à caractère économique et social. Le CESC est obligatoirement consulté par le Président de la Polynésie française ou le président de l’assemblée de la Polynésie française sur les projets ou propositions d’actes dénommés « loi du pays » à caractère économique ou social. Il peut être également consulté ou peut s’autosaisir pour émettre un avis sur toute question à caractère économique, social ou culturel.

Le CESC joue un rôle incontournable dans l’expression des réalités économiques et sociales de la Polynésie française. Lieu d’échanges et de concertation, de réflexion et d’anticipation au service des citoyens polynésiens, il apparaît comme une force active de propositions. Même si son rôle est consultatif, les décideurs politiques peuvent difficilement ignorer ses avis.

Commentaires

Source :

Tél (689) 416.500 – Mail : [email protected]
Site : http://www.cesc.pf


2016-04-22T14:24:52+00:00Categories: Bâtiment historique, Papeete, Tahiti|