Bonjour l’ambiance.

Dans les années 60′, comme la plupart des fins de semaine, un pêcheur de Taravao, très baraqué qui portait un prénom hors du commun, allait « faire la bringue » au restaurant Atchoun qui se trouvait à l’entrée cote Ouest de Taravao.

Tard dans la nuit, ou plutôt à l’aube, l’ambiance était chaude et arrosée et la plupart des convives étaient en train de s’amuser et de danser. Seuls deux couples étaient encore attablés. Sur la piste enfumée, des claquements rythmés digne d’un numéro de claquettes digne de Fred Astaire leur font tendre l’oreille puis ouvrir les yeux. Dans le brouillard, ils repèrent le danseur de claquettes, un bel homme qui dansait particulièrement, bien, mais dont le pantalon ajusté recouvrait, non pas des chaussures vernis, mais… des pieds de taureau.

Le pêcheur fait un appel discret à ses amis pour leur signifier d’attraper l’étrange danseur. Ils se lèvent discrètement et se rapprochent mais à 50 cm de leur proie, au moment ou ils dressent simultanément leurs bras pour l’attraper, il disparaît d’un seul coup. Panique générale, la musique s’arrête et tout le monde rentre précipitamment chez eux dans la nuit noire, le dos parcouru de frissons.

Les mois suivants, régulièrement quelques plaisantins s’amusaient à claquer des pieds pour effrayer les danseurs.

Découvrez d’autres histoires de tupapa’u aux pieds de taureau :

Et si vous en avez rencontrez, dites-le nous !

L'homme aux pieds de taureau, dans un flou éthylique
Commentaires

Source :

Propos recueillis par Guy Jacquet et Olivier Babin 2002
Illustration « At the bar » de Wolff Wolfgang 1935


2017-12-03T07:44:36+00:00 Categories: Tahiti, taiarapu-est, Taravao, Tupapa'u animal|
205 Partages
Partagez205
Tweetez
Enregistrer
+1