Le fruit miraculeux a été importé à Tahiti par Harrison Smith en 1938. Ses petites baies rouges suppriment les sensations de l’acidité et de l’amertume pour celui qui les mangent. Aujourd’hui, ce fruit est utilisé pour adoucir des médicaments.

Des petites baies rouges ovales

Le fruit miraculeux (Synsepalum dulcificum) est originaire du Ghana (Afrique de l’Ouest). Il a été planté à Tahiti pour la première fois en 1938 par Harrison Smith dans son jardin de Papeari. Son nom « Fruit miraculeux » vient de la propriété de ses petites baies rouges ovales. Elles mesurent de 2 à 3 centimètres de long et ne contiennent qu’une seule graine.

L’arbre possède de petites fleurs blanches qui fleurissent pendant plusieurs mois.

Un fruit qui fait disparaître l’acidité

Pourquoi l’appelle-t-on « fruit miraculeux » ? Ce sont vos papilles qui vont apporter la réponse. Après en avoir mangé, vous perdrez pendant quelques instants la sensibilité à l’acidité ou à l’amertume. Tout ce que vous mangerez aura alors un goût sucré. Miraculeux, non ? Vous pourrez ainsi manger un citron entier sans faire une seule grimace !

Les jeunes tahitiens les croquent pour supprimer l’amertume des mangues encore vertes et les plus vieux pour adoucir le goût âcre de la bière.

Son secret : la miraculine

La chair du fruit contient une substance nommée « miraculine ». Avec son pH neutre, la miraculine se fixe au seul récepteur sucré dont nous disposons, sans l’activer. Mais lorsqu’un pH acide est ajouté en bouche, la miraculine déclenche automatiquement l’activation du récepteur sucré et masque tout simplement l’acidité ! L’effet dure de 30 minutes à deux heures, puis le pH remonte et le phénomène disparaît. Si vous goûtez un jour ce fruit, vous constaterez que la baie enlève seulement l’aigreur acide de ce que l’on mange : l’arôme naturel et le goût initial de l’aliment restent.

Des propriétés connues depuis longtemps

Les propriétés du fruit miraculeux sont connues depuis très longtemps. Malheureusement, ce fruit est très périssable. Son utilisation a donc été restreinte.

« Il y a un petit fruit rouge dont j’ai apporté de la graine, il est gros comme un pépin de poire et a la qualité d’adoucir ce qu’il y a de plus aigre. Si on en met un à la bouche et que l’on mord dans une orange aigre, on la trouve très douce ».
Le chevalier Des Marchais, en 1724

Utilisé en médecine

En 2005, un chercheur japonais a trouvé le moyen de conserver longtemps ce fruit en congelant les graines préalablement séchées. Depuis, ce fruit est utilisé pour adoucir de nombreux médicaments amers. Il sert également à restaurer l’appétit des malades du cancer à qui les traitements de chimiothérapie laissent un goût désagréable et métallique dans la bouche. Il pourrait être une alternative au sucre pour les diabétiques en leur permettant d’obtenir dans les aliments la douceur et la saveur qu’ils recherchent, sans avoir les effets néfastes.

Où voir des fruits miraculeux à Tahiti ?

C’est une plante assez rare. Le plus vieux pied se trouve dans l’arboretum du jardin botanique de Tahiti à Papeari

Commentaires

Source :

Olivier Babin


2017-09-26T11:49:24+00:00 Categories: arboretum, Fruits de Tahiti, Jardin botanique de Tahiti|Tags: |
1,3K Partages
Partagez1,3K
Tweetez
Enregistrer3
+11
Email