L’île de Hatutu qui est aujourd’hui inhabitée, est située à l’extrémité Nord de l’archipel des Marquises. Elle a été visitée par le navigateur anglais Ingraham en 1791.

C’est une île d’origine volcanique de 6,6 km2 (6,2 km de long et 1,3 km de large) qui se présente sous la forme d’un plateau relativement peu pentu, entouré de falaises abruptes. Le point culminant est à 428 mètres d’altitude. La couverture végétale y est généralement rase mais couvre la quasi-intégralité de l’île, à l’exception des falaises. Plusieurs espèces végétales rares, endémiques et/ou protégées sont trouvées sur l’île tandis qu’elle constitue un refuge pour des colonies parfois importantes de plusieurs dizaines d’espèces d’oiseaux, rares, protégées ou en danger d’extinction.

L’île porte, par ailleurs, des vestiges d’une occupation polynésienne ancienne au moins ponctuelle. Il s’agit de l’un des rares écosystèmes encore presque totalement vierge et conservé de Polynésie française. L’île de Hatutu ne dispose d’aucun équipement ni de point d’eau. Elle n’est accessible que par voie maritime et est peu fréquentée.

Hatutu appartient au domaine privé du territoire et est rattachée administrativement à la commune de Nuku Hiva. L’île et son domaine public maritime attenant sont classés depuis le 28 juillet 1971 en vue de leur préservation et en raison de l’intérêt scientifique qu’ils présentent. Ils ont été reclassés en aire de gestion des habitats et des espèces, le 14 août 2000 et sont administrés par la Direction de l’environnement en collaboration avec le Service du Développement Rural.

Commentaires

Source :

Direction de l'Environnement, Ile de Hatutu : www.environnement.pf   -  
Jean François Butaud et Fred Jacq, 2007


2013-08-23T22:29:58+00:00 Categories: Espaces naturels, Ile, Marquises, Nuku Hiva|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1