Le Kapokier, également appelé Fromager, est un arbre géant originaire des forêts d’Amérique centrale et du sud, et a été introduit à Tahiti par le docteur Johnstone en 1845. Il produit, le kapok, une fibre végétale imputrescible proche du coton, ce qui lui a valu son nom d’arbre à coton. Son autre nom de fromager, provient de la consistance de son bois qui rappelle celle du fromage de Hollande.

C’était un arbre sacré chez les mayas, qui le vénérait comme l’arbre de vie. Aux Caraïbes, le Kapok n’était pas utilisé car il favorisait l’arrivée des esprits. C’est l’arbre national du Guatemala.

La kapokier, un énorme parasol

Le Kapokier a un tronc lisse gris cendré et des branches étalées en forme d’immense parasol et peut atteindre 60 m de haut. Lorsqu’il est jeune, le tronc est recouvert de grosses et larges épines, d’où son nom en Afrique d’arbre aux amoureux.

Les feuilles du Kapokier sont grandes, alternes et brillantes à marge en dents de scie. Les fleurs sont de couleur blanc crème, jaunâtre ou rosé avec une tache brune à la base, aux pétales très laineux. La floraison est nocturne lorsque l’arbre est dépourvu de feuilles.

Les fruits sont de longues capsules pendantes vertes d’environ 18 cm qui à maturité devient marron clair. Ce fruit est rempli d’une fibre végétale soyeuse blanchâtre appelé Kapok et de graines brunes.

Kapokier, Faux cotonnier, Fromager

Utilisations du kapokier

Le Kapok  qui est une fibre végétale qui a été longtemps utilisé pour le rembourrage de coussins d’oreillers, de matelas et de gilets de sauvetage. Elle est également utilisée pour absorber les hydrocarbures lors de pollutions maritimes. Le bois sert à la fabrication de contreplaqué, de cageots et de caisses. Les troncs servaient autrefois à la fabrication de pirogues.

Le kapokier a des propriétés antiseptique, anti-inflammatoire, antispasmodique et diurétique qui servent à traiter des maux de dents, les aphtes, les troubles intestinaux et les règles douloureuses.

Où voir des kapokiers ?

  • dans le jardin de l’évêché de Papeete, à gauche du bâtiment de l’évêché ,
  •  à coté du hangar des locomotives dans le village de Vaitepua à Makatea
  • Quatre gigantesques kapokiers se dressent à Faaaha au Pk 10,1 en bord de route côté mer, à Tahaa
Commentaires

Source :

Photo 1 : Olivier Babin

2018-01-03T08:32:04+00:00 Categories: Arbre, Faaaha, Jardin de l'évêché, Makatea, Tahaa|Tags: |
2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1