La laitue d’eau (Pistia stratiotes) est une plante flottante au beau feuillage tendre velouté lui donnant l’aspect d’une salade. C’est une plante ornementale appréciée des aquariophiles et jardiniers car elle a la faculté d’épurer l’eau.

Son nom botanique Pistia vient des mots grecs pistos, qui signifie l’eau et stratiotes qui signifie soldat.

Une plante aquatique

Les feuilles vert clair mat, charnues, pulpeuses et velues, semblent apparemment disposées en rosette, mais en fait elles sont en spirale autour d’une courte tige prolongée par une multitude de fines et longues racines plumeuses (photo 2).

La laitue d’eau se reproduit facilement en créant de petites tiges au bout desquelles poussent de nouvelles plantes.

laitue-eau-Pistia-stratiotes-DAFWA

Laitue d’eau, vue de profil. Photo DAFWA

Dans les climats chauds, elle peut se propager très rapidement et envahir complètement la surface de l’eau. C’est pourquoi cette plante est considérée comme peste végétale dans de nombreux pays, comme en Australie. Dans d’autres pays, la plante est utilisée pour traiter les eaux usées par lagunage ou pour produire du compost.

Différentes utilisations de la pistia

Les jeunes feuilles cuites sont parfois ajoutées aux soupes, mais elles doivent être longuement étuvées au préalable afin d’éliminer les cristaux d’oxalate de calcium très âcre et qui peuvent provoquer des brûlures de la bouche. Sachez qu’en cas de brûlure, le jus le citron vert soulage très bien la douleur. Les cendres de la plante brûlée peuvent servir de substitut au sel.

Les feuilles mélangées avec du savon permettent de détacher les taches sur les vêtements, probablement en raison de leur teneur en potasse. Ces feuilles ont également des propriétés insecticides.

Un antiseptique naturel

La Pistia stratiotes est utilisée dans la médecine ayurvédique où elle est reconnue comme antiseptique, antituberculeuse et antidysentrique. Les feuilles sont utilisées pour soigner l’eczéma, la lèpre, les ulcères et la syphilis, le jus de feuilles bouillies mélangé a de l’huile de noix de coco en usage externe pour soigner des maladies chroniques de la peau et les cendres de plantes contre la teigne du cuir chevelu. La racine est laxative, émolliente, et diurétique.

Commentaires

Source :

Photo 2 : Government of Western Australia -DAFWA

2018-04-17T17:07:26+00:00Categories: Flore de Tahiti, Plante|Tags: |
Partagez92
Tweetez
Enregistrer
+1
92 Partages