A l’entrée ouest de la ville de Papeete, la Maison de la Culture, appelée également , et ses jardins offrent une halte reposante au flâneur en quête de fraîcheur.

Historique de la maison de la Culture

Sur ce terrain, autrefois courait la plage Sigogne, du temple de Paofai à la rivière Tipaerui. Remblayé en 1970, le site a d’abord accueilli les bureaux et les bibliothèques (1971), puis le Grand théâtre (1972), le Petit théâtre, alors simple salle d’animation (1973), et enfin la salle Muriavai (1978) dédiée aux expositions. Signé par l’architecte Christian Regaud, cet ensemble à l’architecture néo-polynésienne, caractérisée par ses grandes portées et ses toitures en bardeaux de bois, qui s’intègre parfaitement dans son environnement.

Le pae pae central, une plate-forme scénique en pierre accueillant des manifestations en plein air, a été réalisé au début des années 1990, par les employés qui ont rassemblé les cailloux et les plaques de papa (corail plat) nécessaire à sa construction. Il est surplombé d’un vénérable banian ora, au moins quadragénaire.

Un logo, des jumeaux

Reproduction d’un pétroglyphe appelé Les jumeaux de Tipaerui, le logo de Fare Tauhiti Nui entretient la légende. Découvert sur la rive ouest de la rivière Tipaerui, ce dessin aurait été gravé en mémoire de Tetauri Vahine et de ses fils. Au terme d’une guerre perdue, Tetauri se réfugia dans la vallée avec sa femme enceinte. Celle-ci donna naissance à des jumeaux, mais ni la mère, ni les enfants ne survécurent. Ils furent enterrés sur la terre d’Oteoteroa près du cours d’eau, protégés à jamais par un esprit dont la forme, une anguille monstrueuse, serait évoquée par la ligne sinueuse au-dessus des têtes des jumeaux. Le pétroglyphe original est conservé au Musée de Tahiti et des îles à Punaauia.

Le tic OTAC

L’ancêtre de l’actuel Te Fare Tauhiti Nui, (baptisé ainsi depuis 1998) était la MJMC (Maison des Jeunes Maison de la Culture) fondée en 1971 et qui devint l’OTAC (Office Territorial d’Action Culturelle) en 1980. Des nombreux polynésiens continuent par routine à l’appeler ainsi.

Commentaires

Source :

Maison de la Culture de Tahiti : www.maisondelaculture.pf
Papeete – Te tatou Iore

2016-06-16T10:21:44+00:00 Categories: Bâtiment historique, Paofai, Papeete|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1