Sur le plateau au dessus de la baie de Teruahono au sud de Mehetia, on peut voir les vestiges d’un marae de type « intérieur tahitien ». La cour est parsemée d’au moins cinquante pierres dressées disposées en rangées parallèles à l’axe transversal de la cour. On retrouve la même disposition de pierres dressées aux îles Cook à Aitutaki et Rarotonga.

Les guides de l’archéologue Emory disaient que ces pierres marquaient des tombes, mais Emory effectua en 1934 des fouilles et nota l’absence de sépultures. Si ces pierres dressées étaient des symboles généalogiques, alors ces derniers furent nombreux et prestigieux. D’autre par la similitude ce type de marae avec ceux des îles Cook (Rarotonga) pourrait suggérer des relations entre ces deux îles.

Commentaires

Source : Frédéric TORRENTE, La société insulaire de Mehetia – Me’eti’a - Université de la Polynésie française 2003
Kenneth EMORY. Archéology 1933 site n°109 (illustration)

2017-09-26T15:21:52+00:00Categories: Iles du vent, Marae, Mehetia, Sites archéologiques, taiarapu-est|