Ce qu’on appelle communément aujourd’hui le mont Pahia devrait en réalité s’appeler Pa’ihia qui signifie « qui a été frappé ».

D’après la légende, deux guerriers de Tahiti seraient partis vers Bora Bora pour voler cette montagne. Hiro et son fils, Marama, se trouvaient à Toopua. Le coq de Marama, qui se tenait à l’écart dans une grotte de la montagne vit les deux guerriers s’approcher et il chanta bruyamment pour avertir son maître du danger.

Les guerriers tahitiens furieux d’être débusqués par cet animal, le tuèrent de colère. Marama qui avait vu mourir son animal, donna de rage un grand coup sur la montagne pour faire tomber les deux guerriers. La montagne trembla et les deux guerriers tahitiens tombèrent à la pointe de Matira, formant les deux îlots : Piti uu tai et Piti uu uta .

La montagne prit le nom de Pa’i a marama qui signifie la frappe de Marama remplaçant l’ancien nom qui était Te-tara-o-pa’ia (Pa’ia, l’épine).

Commentaires

Source :

D’après Maitoa TEHUIOTOA , épouse Tirorua


2015-10-30T15:30:41+00:00 Categories: Bora Bora, Iles sous le vent, Sommet|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1