En 1976, La pirogue double Hokulea arrive à Tahiti, après une navigation de 5 370 km effectuée en 32 jours reliant Honolu Bay (Maui, Hawaii) à Papeete. Elle apporte la preuve des migrations transocéaniques du peuple polynésien.

En 1973, Ben Finney et un groupe de spécialistes polynésiens construisent une grande pirogue de voyage pour tenter l’aller-retour Hawai’i-Tahiti afin de tester la faisabilité de longs voyages avec un bateau aux formes des anciennes pirogues polynésiennes et en utilisant uniquement les méthodes de navigation traditionnelle. Le bateau est baptisé Hokule’a, du nom hawaïen de l’étoile Arcturus qui passe directement sur l’île d’Hawai’i.

« Avant on se demandait comment un peuple pouvait savoir autant de choses sur la navigation sans instruments alors qu’il n’avait pas l’écriture. C’est tout simplement par la transmission du savoir par la tradition orale, en particulier les chants, les meremere, et c’est le premier voyage de Hokule’a qui l’a prouvé en 1976, ce qui a permis la renaissance de la culture polynésienne. » tient à préciser Alban Elacott, le président de l’association Friends of Hokule’a.

Un premier monument Hokulea en 1976

Pour l’arrivée de la pirogue Hōkūle’a à Tahiti en 1976, près de 17 000 personnes s’étaient rassemblées sur la plage de Paofai à Papeete. En souvenir de cet évènement, un premier monument un monument fait de pierre et de fer forgé qui représentait une pirogue double est dressé et la plage Sigogne prend le nom de Hokulea.

La pirogue double Hokulea en 1976

Second monument en 2011

En 2011, le grand parc aménagé en remblais sur la mer devait initialement prendre le nom de parc Hokule’a. Mais la consonance hawaïenne de ce nom déplait à certains élus. Toutefois, la Ville de Papeete, avec le concours de l’Etablissement d’aménagement et de développement (EAD), décide le 25 novembre 2011 d’ériger en mémoire de la traversée de la pirogue Hokule’a : une stèle, un marae et un unu pivotant, dans les Jardins de Paofai.

Monument Hokulea dans les jardins de Paofai en 2011

Un troisième monument Hokulea en 2014

Trois années plus tard, le 21 septembre 2014 le monument est déménagé à un emplacement plus proche du monument de 1976, sans trop que l’on sache pourquoi (photo 1). Le marae accueillant la stèle a été agrandi et encadré de quatre unu réalisés par des élèves du CAP art du bois du Lycée Samuel Raapoto en hommage à Tupâia a Tahiti Toata.  Le unu est un mât en bois sculpté en fonction d’attributs différents d’une île à une autre et qui identifie une divinité faisant partie intégrante du marae.

Monument Hokulea dans les jardins de Paofai, Papeete, en 2016
Commentaires

2018-05-15T11:40:01+00:00Categories: Monument, Paofai, Papeete|