L’îlot Taaupiri devant Mahaena porte le nom de Nansouty parce que le jeune commandant Max de Nansouty à été enterré.

 Max de Nansouty ignorait qu’il venait d’être nommé lieutenant de vaisseau lorsqu’il reçut l’ordre de débarquer pour combattre la révolte des insulaires de Mahaena sur la cote est de Tahiti. Il fut au comble de ses voeux car il s’affigeait de n’avoir pas encore complètement signalé sa bravoure. Apercevant le drapeau bizarre de la reine Pomare, il sollicita du commandant Bruat l’honneur de l’arracher de la roche escarpée qui l’élevait au loin. Le commandant, dans sa prudente sagesse, jugea que l’énergique jeune homme avait mieux à faire, et mettant à la tête de trois cents braves, il donna à Max de Nansouty le commandement de l’assaut.

La première redoute fut enlevée avec une courageuse intrépidité ; Max de Nansouty, prenant au pas de course l’attaque de la seconde, se trouva séparé de ses camarades, qui le suivaient avec une intrépide résolution.

Ayant le premier pénétré dans l’enceinte, il vit pour lui une mort certaine, un plancher mouvant, hérissé de périls, et un groupe d’insulaires qui le couchaient en joue. Devant sa perte inévitable, le malheureux jeune homme n’eut plus qu’une pensée, ce fut de préserver les camarades qui le suivaient dans sa déplorable destinée. Un instant lui reste, il retourne la tête, fait signe à la troupe qu’il commandait de se coucher par terre, et faisant de nouveau face à l’ennemi, il tombe percé de six balles. Il avait vingt-six ans !

 

 

Commentaires

Source :

Moniteur Universel du 25 février 1845


2016-10-20T08:08:59+00:00Categories: Espaces naturels, Hitiaa O Te ra, Iles du vent, Mahaena, Motu, Tahiti|