Le motu Tokerau (Nord) s’étend du deuxième chenal à l’Est de Tiputa à Rangiroa jusqu’aux trois îles : Tupapa’urua – Tevaro – Maufano désignées sous le terme Kauraufara. Sur cette partie de l’île se trouvent de grandes terres, habitats des anciens ati, où les habitants actuels de Tiputa possèdent de nombreuses cocoteraies.

Kauraufara et la terre sableuse de Vahituri sont le lieu où l’Institut de recherche sur les Huiles et Oléagineux (I.R.H.O.) établi à Tiputa poursuivit ses recherches sur les cocoteraies. Kauraufara est également sur le récif extérieur et dans ses chenaux très riches en coquillages. Il a fallu le développement de l’artisanat des colliers de coquillages pour que les habitants des deux villages, surmontant leurs craintes d’y contracter la lèpre en foulant par mégarde des anciens tombeaux, pour commencer à s’y rendre régulièrement. C’est là aussi que les premiers missionnaires introduisirent les premiers cocotiers de l’époque post-européenne encore visibles en 1965 à proximité de la citerne administrative.

Du récif extérieur de Vahituri on peut apercevoir l’atoll de Arutua et lorsque le ciel est uniformément gris, découvrir, en vert pâle dans les nuages la réfraction du lagon de Kaukura.

Commentaires

Source :

GARANGER J.


2016-10-20T08:08:53+00:00Categories: Motu, Rangiroa, Tuamotu|