Le Nénuphar (Nymphaea alba) originaire d’Egypte, est l’aristocrate des étangs. Les îles flottantes que forment ses grosses feuilles rondes symbolisent le calme et la beauté dès que pointent les fleurs comme posées sur l’eau. Le nénuphar bleu dît du Cap provient d’Afrique du Sud. Le nénuphar rose, originaire d’Asie tropicale, a été introduit à Tahiti par le Dr Johnstone en 1845.

Le nom commun français est Nénuphar, que l’on peut dorénavant écrire avec un «f», nénufar. Le nom botanique, nymphaea, fait référence aux nymphes, qui sont dans la mythologie grecque et romaine, des divinités de sexe féminin associé à la nature qui habitaient dans des endroits naturels, tels que les rivières, les lacs et les cours d’eau.

Nénuphar mauve, nynphea © Tahiti Heritage
Nénuphar blanc, nynphea © Tahiti Heritage

Une plante aquatique

Le Nénuphar est une plante aquatique persistante aux grandes feuilles flottantes de 30 à 50 cm de diamètre, circulaires et épaisses d’un vert foncé brillant. Afin de pouvoir flotter, les fleurs et les feuilles sont reliées au fond de l’eau par de longues tiges accrochées à d’épaisses racines enterrées dans la boue. Les fleurs de 15 à 30 cm de diamètre sont blanches, roses ou bleues et parfumées. Leurs heures de floraison sont variables suivant les espèces et durent généralement quatre jours.

Des propriétés médicinales et cosmétiques du nénuphar

Ce sont principalement les propriétés du nénuphar blanc qui sont exploitées. Le rhizome est utilisé, en cataplasme pour traiter les abcès et les furoncles, ou en poudre sous forme d’infusion pour lutter contre les troubles intestinaux. Des crèmes ou des lotions, à base de rhizome de nénuphar, soulagent des démangeaisons, des piqûres d’insectes et des petites brûlures. Les tisanes à base de fleurs ont des propriétés sédatives, apaisantes et relaxantes. Elles sont recommandées dans les cas d’insomnie, d’anxiété et de stress.

Pendant la Première Guerre mondiale, le puissant alcool extrait du Nymphaea alba a été utilisé comme anesthésique avec beaucoup de succès lorsque l’anesthésique à base d’opium était devenu rare.

L’herbe aux moines

Les fleurs de nénuphar sont également utilisées comme sédatif pour calmer l’excitation sexuelle (anaphrodisiaque). Elles étaient autrefois employées dans les monastères pour calmer l’ardeur des prêtres et leur permettre de supporter le célibat, d’où son nom « herbe aux moines » . Est-ce pour cela que dans le langage des fleurs, le nénuphar, symbolise la froideur ?

Où voir des nénuphars à Tahiti ?

Commentaires
2017-05-21T15:46:16+00:00 Categories: Fleurs de Tahiti, Jardin botanique de Tahiti, Jardin de Vaipahi|
483 Partages
Partagez481
Tweetez
Enregistrer1
+11