Juste après le virage en fond de baie de Opunohu à Moorea, se trouve une plate-forme d’observation d’où l’on a une vue panoramique de la baie et de la vallée ainsi que des montagnes. Cet endroit légendaire s’appelle Ofaitere (La pierre qui bouge). Sur la côte près de la plate-forme se trouvent deux énormes pierres légendaires appelées Na’otare (les orphelins).

Légende des pierres marchantes, Ofaitere

Les génies de Raiatea avaient entendu parler des beautés de la montagne Rotui, qui se trouvait alors au fond de la baie d’Opunohu à Papetoai, mais beaucoup plus à l’intérieur des terres. Ils formèrent le projet de venir voler cette belle montagne, pour la transporter chez eux, aux Iles Sous le Vent.

Par une nuit très noire, ils arrivèrent à Moorea sur la pirogue Te Ara Maoro Hiti Nui. Ils étaient trois : une femme Manava Taia i te Ra’i et ses deux frères jumeaux Moro Ura i te ra’i et Ruea i te ra’i. Ils entourèrent la montagne Rotui avec une longue tresse de Po’ai Roa o Raiatea, une corde à trois brins que la sœur tirait, pendant que les deux frères poussaient la montagne. La montagne se déplaça lentement.

Mais il y avait aussi à Moorea un bon génie, la reine Te Remu Ura, dont la demeure se trouvait au mont Rotui. Elle s’aperçut qu’il se passait quelque chose d’extraordinaire cette nuit. Elle sentit que la montagne se déplaçait et s’avançait lentement vers la mer; et comprit qu’on voulait la voler.
Alors, elle imita le chant du coq, et au milieu de la nuit lança des « cocoricos » étourdissants.

Les génies de Raiatea crurent à l’approche du jour; ils eurent honte d’être surpris et s’arrêtèrent.

Les deux frères furent changés en deux grandes pierres ayant la forme de têtes d’homme avec une hauteur de presque deux mètres qui se trouvent au fond de la baie d’Opunohu, et les habitants du pays chantent leurs noms de Pierres marchantes, Ofaitere, dans leurs chansons. Quant à leur sœur, elle fut changée en un grand bloc de corail situé à peu près au milieu de la passe de Papetoai, qu’on appelle la passe Taareu, et on l’appelle encore maintenant le Corail aux requins.

Et voilà comment la montagne Rotui, qui se trouvait plus à l’intérieur des terres, est placée maintenant au bord de la mer.

Commentaires

Source :

Mme TETUA A TEFAAFANA. Société des Etudes Océaniennes 1917 , Bull.1 et 248


2017-12-07T12:06:15+00:00 Categories: Légendes des îles du Vent, Moorea, Opunohu, Pierre remarquable|
802 Partages
Partagez801
Tweetez
Enregistrer
+11