L’orange s’est répandue au début de l’ère chrétienne en Inde, fut introduite dans le sud de la France par les croisades, cultivée intensivement par les Maures près de Séville en Espagne. Les premiers orangers de Tahiti furent plantés à la Pointe Vénus par le capitaine Cook en 1777. Les tahitiens participèrent ensuite à sa dissémination, emportant dans leurs déplacements des oranges dont ils étaient friands.

Le commerce des oranges à Tahiti au XIXè siècle

L’orange de Tahiti fut un produit d’importants échanges commerciaux entre Tahiti et la Californie. Dans la seconde partie du XIXème siècle, chaque année, cinq à sept millions d’oranges, représentant de 1250 à 1750 tonnes, étaient exportées vers la Californie. Ce sont des navires anglais et américains, goélettes ou trois-mâts, qui, vers le mois de février, venaient à Tahiti prendre, pour San-Francisco, des chargements d’oranges. La pointe d’Atimaono était le principal point de chargement des bateaux américains.

Des femmes et des enfants enveloppaient une à une la oranges dans des feuilles sèches de pandanus, et les groupaient par cinq. Elles étaient ensuite déposées dans les caisses rectangulaires, très légères, étaient faites avec des branches décortiquées de purau, liées par des lanières d’écorce. Ces caisses qui ressemblaient à des contenaient chacune 500 ou 1 000 oranges.

Mais au début du XXème siècle les insectes et les maladies détruisirent la plupart des plantations de Tahiti et ne subsista que les plants des plateaux isolés en montagne, notamment à Punaauia sur le plateau du Tamanu. La cueillette des oranges est devenue un rituel annuel accompagné de manifestations culturelles.

Orange verte de tahiti © Tahiti Heritage

Oranges vertes de Tahiti © Tahiti Heritage

Cueillette des oranges de la Punaruu. Coll. Mairie de Punaauia

Cueillette des oranges de la Punaruu. Coll. Mairie de Punaauia

L’orange, un fruit plein de vitamine

L’oranger est un petit arbre de 5 à 10 mètres aux feuilles ovales, luisantes, avec une épine à l’aisselle des feuilles inférieures et aux fleurs blanches ou roses qui dégagent un fort parfum fruité. La pulpe du fruit, délicieuse et juteuse, possède de multiples propriétés très bénéfiques pour la santé. C’est une importante source de vitamine C qui permet de lutter contre les infections, d’apaiser le stress. C’est un puissant antioxydant qui aide à prévenir les maladies vasculaires, cardiaques et dégénératives, qui facilite la digestion, aide à absorber le fer et à combattre le mauvais cholestérol (LDL).

Smoothie orange

Des feuilles et fleurs d’oranger pleines de vertus

Les feuilles et les jeunes pousses sont utilisées dans la pharmacopée traditionnelle polynésienne pour traiter les contusions, fractures, entorses et foulures. Les feuilles en tisanes calme l’anxiété et l’insomnie d’origine nerveuse. L’écorce d’Orange est un remède contre l’acidité gastrique. L’infusion de zeste d’orange stimule la digestion. L’infusion de fleurs et de feuilles d’oranger bue après le diner diminue les insomnies. La tisane de fleurs ou de feuilles est utilisée pour ses propriétés sédative, antispasmodique et vermifuge.

L’essence d’Orange réduit l’anxiété et stimule la bonne humeur et un bain avec des fleurs d’oranger rend la personne qui s’y baigne plus attirante.

Les oranges sont chez les chinois, un symbole de chance et de bonne fortune.

Commentaires

Source :

Gilbert CUZENT Archipel de Tahiti, recherche sur les productions végétales 1893 – Haere Po No Tahiti

2017-09-26T17:19:56+00:00 Categories: Fruits de Tahiti, Jardin de senteurs tahitiennes|Tags: , |
265 Partages
Partagez264
Tweetez
Enregistrer1
+1