À l’extrême sud du motu To’opua-iti à Bora Bora (photo), un rocher posé sur l’eau est appelé, Tumu-iti,  la pierre divine, symbolise le point de départ du développement de la terre jusqu’à son état actuel. Cette pierre est enveloppée de l’esprit du dieu Ta’aroa. Elle est l’essence de Ta’aroa.

Paora’i et Vai, deux grands prêtres de Bora Bora, ont transmis, les chants de la création du monde :

 » …Ta’aroa était l’ancêtre de tous les dieux. Il créa toutes choses. Depuis dans des temps immémoriaux existait le Grand Ta’aroa, l’origine…les formes de Ta’aroa étaient innombrables, il était Ta’aroa au-dessus, Ta’aroa en-dessous, Ta’aroa de la base…

… Ta’aroa se tint dans sa coquille depuis l’origine des temps. Un jour, Ta’aroa sortit de sa coquille et constata qu’il était seul. Il nagea dans l’espace sans terre. Il nagea loin vers le haut, et loin vers le bas, puis il rentra à l’intérieur de Tumu iti, à Faaiti, à l’intérieur de sa coquille, et resta là, confiné dans l’obscurité épaisse.
Lorsque par la suite, il créa le monde… les rochers ou papa refusèrent de s’accoupler. C’est alors que…Tumu-iti-fenua s’unit à Te-tupu-ô-‘ai’ai. Ils engendrèrent Taune’e et la terre se répandit… »

Commentaires

Source :

Révérend Orsmond
Teuira Henry, Tahiti aux temps anciens, Société des Océanistes
Photo Elsa fernicle mai 2011