Besoin d’un miroir, une solution.

En pleine saison des pluies, Saline et sa famille s’enfoncent dans la vallée de la Ahonu à Mahina pour rencontrer leurs amis. L’urbanisation a encore épargné cette petite vallée très verte parcourue par la rivière Ahonu, qui était en crue ce jour là. La jeune, Tinorua et deux de ses amies vont au bord de la rivière admirer les eaux torrentielles puis montent sur un ponceau, un tout petit pont.

Ils regardent trois grosses anguilles (puhi) qui serpentent entre les pierres en essayant de ne pas se faire entraîner par le violent courant. Soudain, Les trois puhi se dressent jusqu’à être à la hauteur des visages des trois personnes et les regardent dans les yeux. Tinorua et des deux amies, très troublées, ont alors vu leur visage se refléter sur la tête des anguilles.

On ne sait qui des puhi ou des jeunes filles ont fui le plus vite.

Commentaires

Source :

Guy Jacquet
Photo Sylvain Girardot www.plongee-photo-polynesie.com


2017-09-26T15:44:35+00:00 Categories: Ahonu, Mahina, Tahiti, Tupapa'u animal|Tags: |
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1