La vahine rose de Prince Hinoi, située avenue du Prince Hinoi à Papeete, non loin de l’hôtel Tahiti Nui est une  belle et grande oeuvre qui a nécessité le travail de trois artistes métropolitains : Alex, Brock et Hopare. Elle a été réalisé dans le cadre du festival international de graffiti Ono’U 2014.

 Alex est parisien et sur le terrain depuis 1987. Adolescent, il était attiré par le dessin, la culture Hiphop, et les graffeurs new-yorkais des années 80. Il a peu à peu trouvé et imposé son style de peinture, plutôt figurative, notamment au sein des collectifs graffiti « MAC » et « 3HC ». A 14 ans, il tagguait, créait des lettrages et s’orientait déjà dans la peinture de personnages imaginaires ou réalistes. Il a été l’un des premiers graffeurs à réaliser des portraits en France.

Brok se défini comme un artiste de graffitis. Son nom n’a aucune signification particulière, c’est un enchainement de lettres qui lui plaisait et qui sonnait « ricain ». En 1990, il faisait ses premiers tags avec des potes de son quartier. En 1991, il créé le groupe 3HC et réalise mes premiers graffs en terrain et sur les voies ferrées de la banlieue sud de paris.

Hopare est un artiste complet qui mêle abstraction et figuration.  Il a étudié le design d’espace et a découvert le graffiti que récemment, pendant l’été 2003 à Limours dans un entrepôt désaffecté. Il a ensuite commencé à crayonner sur le papier mes premiers lettrages puis à travailler la peinture. Il a graffé son premier mur l’année suivante. Depuis il a rejoint des groupes comme LWA et 470. Le graffiti est depuis une partie de sa vie. Il vit, rêve et pense graffiti.


Découvrez d’autres oeuvres dans notre rubrique : Street Art

Commentaires

Source :

Graffeurs : Alex BrokBrokalex.com – Hopare
Photo 1 Steve Kuo Tahitiscape Photography

2017-10-25T09:17:34+00:00 Categories: Mamao, Papeete, Street Art, Tahiti|Tags: |
15 Partages
Partagez14
Tweetez
Enregistrer
+11