Le coin secret des amours défendus.

Le Tamarii a Tara est un bassin naturel entouré de rochers situé près du motu Rare Apo au sud de Rimatara. Dans cette piscine naturelle de 6 m de diamètre et 4 m de profondeur dont les contours sont invisibles lors du flux, s’est déroulé la belle et triste histoire des enfants de Tara.

C’est le plus beau coin de l’île de Rimatara et aussi un magnifique site touristique.

Légende des enfants de Tara

Il était une fois, au temps des rois, deux enfants qui s’aimaient tendrement en cachette. Leur amour était impossible car les membres de la famille s’opposaient à cette union. Il leur était impossible également de se présenter chez le Roi car les membres de famille les guettaient.

Ils décidèrent de s’enfuir loin de leurs parents et de se cacher dans les rochers au lieu dit Hipuna sur l’île de Rimatara. Les jeunes filles, seules, connaissaient la cachette de la fille de Tara. Elles lui rendaient visite chaque jour à la plage et avaient pour motif auprès des parents de prendre un bain ou de puiser de l’eau de mer à leur retour. Elles apportaient de la nourriture aux deux amoureux.

Un jour, ces enfants furent surpris par des pêcheurs et poursuivis jusqu’au village du Roi. Ce dernier les accueillit et les maria.

Malheureusement, ces jeunes mariés ne vécurent pas longtemps car ils étaient frère et sœur, tous deux enfants de Tara.

Depuis ce temps là, l’endroit où ils vécurent heureux fut appelé : Na Tamarii a Tara.

Commentaires

Source :

Nicole TIHON, École de Mutuaura à Rimatara – 1977


2017-02-13T16:02:29+00:00Categories: Australes, Légendes des Australes, Plage, rimatara|