C’est sur la colline Pua ‘iri (là où se trouve la résidence Hiti ura) que le guerrier Tehana de Pirae menait son armée, considéré comme étant le compagnon de Tautiti vahine, ancienne chef de la Commune.

Un bassin de boue, du nom de Hamure (Hamuta) se trouvait au bas de cette colline, à l’emplacement actuel de la Police Municipale de Pirae, lieu où se rendait Tautiti vahine pour s’y baigner et contempler son visage.

Une jeune dame, du nom de Teipo, vivait à l’époque dans la vallée de Nahoata, et qui était aux yeux du guerrier Tehana, plus belle que sa compagne Tautiti vahine. Cette dernière finit par remarquer la relation intime des deux amants et décida ainsi, de retourner dans la vallée de Hamuta.

Un soir, fatigué de sa journée, Tehana décida de se rendre au lit et dit à sa compagne qu’il allait prendre le repas à son réveil. C’est à cet instant que Tautiti vahine prit la décision de quitter son compagnon et profita ainsi de son sommeil pour retrouver sa vallée.

En vérité, Tautiti vahine était plus belle que Teipo vahine, car sa beauté en ressortait lorsqu’elle se baignait et qu’elle se contemplait dans le bassin de boue.

Lorsque le guerrier Tehana se réveilla, il sut que sa femme l’avait quitté et se mit à la retrouver. Il partit à sa recherche et lorsqu’il se trouva sur la colline Pua ‘iri, il aperçut sa compagne dans le bassin de boue. Elle était d’une beauté incomparable, et c’est à ce moment qu’il reconnut l’erreur qu’il avait commise.

Voici ce qu’il dit au moment où il l’aperçut :

Quelle beauté ! Ces éclatantes mèches de cheveux illuminent la beauté de ma bien-aimée, je la rattraperais avant qu’elle soit promise à un autre, et nous nous enlacerons…


Hamure : ancien nom de Hamuta = description parfaite du bassin de boue.
Ha : haa : action de, faire…
Mure, muta : s’enliser, s’enfoncer dans la boue, cesser…

Commentaires

Source :

Comité Culture de Pirae – Tautiti vahine : te vai ra to na hoa, o Tehana te ‘aito no Pirae. extrait tarava 1958
Jeune vahine. Photo Pierre Verger 1934


2017-10-09T18:20:08+00:00 Categories: Hamuta, Légendes des îles du Vent, Pirae, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Email