La paroisse protestante de Bethel à Papeete fut longtemps la paroisse des étrangers, anglais puis français. Henri Vernier indique que cette paroisse fut créée en 1819 afin d’organiser un culte en langue anglaise pour les marins anglais et américains de passage. A partir de 1886, cette paroisse, prise en charge par des missionnaires français de la Société des missions évangéliques de Paris, organisa des cultes en langue française. Si les premiers paroissiens étaient des étrangers de passage, Bethel est aujourd’hui considérée comme une paroisse essentiellement composée de « demis » et de mà’ohi.

C’est l’une des deux paroisses protestantes (avec Jourdain pour la langue chinoise) organisées selon un critère linguistique et non territorial (en ‘âmuira ’a).

Le temple actuel de Bethel, situé rue Edouard Ahnne à Papeete, a été inauguré en 1957 par le pasteur Rey Lescure et le pasteur Preiss du temple de Paofai (photo 2).

Commentaires

Source :

Gwendoline Malogne-Fer : Les femmes dans l’église protestante mâ’ohi – 2007 Karthala

 


2016-09-01T07:44:00+00:00Categories: Centre ville, Papeete, Patrimoine religieux, Tahiti|