Le premier tunnel réalisé à Tahiti, le tunnel Arahoho de 145 m de longueur a été inauguré le 11 octobre 2011, mais l’aventure avait commencé bien plus tôt.

C’est au début de l’année 2005, que le Président Oscar Temaru, décide de lancer des études pour l’aménagement d’un tunnel au niveau de la Pointe Arahoho afin de rectifier le virage dangereux de la Route territoriale n°2. Des travaux s’avéraient en effet indispensables en raison de l’étroitesse de la route au niveau du virage, des fortes houles qui submergeaient régulièrement la chaussée et des fréquentes chutes de pierres. La solution d’un tunnel a été préférée à une simple tranchée de la montagne pour préserver le site touristique du trou du Souffleur.

La route de ceinture avant le trou du souffleur Arahoho, à Tiarei, Tahiti en 1936. Photo W. Crake

La route de ceinture avant le trou du souffleur Arahoho, à Tiarei, Tahiti en 1936. Photo W. Crake

Les travaux qui ont débutés en juillet 2007 ont consisté à tailler dans le basalte un trou de 11 m de diamètre sur 145 m de longueur pour permettre la création de deux voies avec une hauteur libre de 4,50 m. L’un des objectifs des travaux était le réaménagement du site touristique du trou du souffleur en permettant aux visiteurs de se garer plus aisément et de se promener en toute sécurité sur l’ancienne route réaménagée. Or l’Equipement semble avoir totalement oublié ce point et il n’est plus possible d’accéder au site en arrivant de Papeete.

Une fresque

Juste avant l’ouverture, quatorze élèves du Centre des métiers d’Art ont réalisé deux grandes fresques de 150 m de long sur 2,50 m de haut sur les parois du tunnel. Les dessins, préalablement conçu en format numérique, ont été projetés par vidéo-projection sur les parois pour faciliter leur reproduction à la peinture. La première fresque, côté mer, représente différentes espèces d’oiseaux, poissons, plantes et arbres de Tahiti, ainsi que des guerriers. La seconde, côté montagne, met en valeur différents motifs anciens des îles de la Société.

Intérieur du tunnel Arahoho, à Tiarei, Tahiti. Photo TalySong

Polémique sur le nom de baptême

L’inauguration du tunnel baptisé du nom du Président de la Polynésie française, Oscar Temaru, a soulevé une vive polémique, car l’usage veut que l’on ne donne pas le nom d’une personnalité encore vivante à un édifice public. Le tunnel devait initialement s’appeler « Tunnel Arahoho« , mais c’est finalement « O Manutahi i te Maru Arahoho« , soit littéralement  »C’est le tunnel de Manutahi a Temaru », que l’on lit sur la plaque inaugurale. Le Président a tenté de se dédouaner en expliquant qu’il n’était pas au courant et le ministre de l’Equipement de son coté a précisé que la signification exacte est: « Tel un oiseau aux ailes déployées ombrageant la rivière Arahoho »…

La réaction de la population ne se fait pas attendre et le dimanche 16 octobre 2011, la plaque inaugurale est taguée par une insulte dans un mélange anglais-tahitien « Fuck ararai titoy ». Depuis, un gardien surveille la plaque !

Pourquoi pas remettre tout simplement le nom que tout le monde connaît « TUNNEL ARAHOHO »

Commentaires

Source : Photos 1 et 2 : [email protected] Photo 3 : La route de ceinture avant le trou du souffleur Arahoho, à Tiarei, Tahiti en 1936. Photo W. Crake.
2018-06-30T10:40:44+00:00Categories: Site pittoresque, Tahiti, Tiarei|