Dans le gros massif central qui était contourné à chaque instant par les clients de l’hôtel Maeva jusqu’en 2013, apparaissait derrière les buissons de plantes exotiques l’arrière d’une grande sculpture en pierre. De face, la sculpture représente un tiki (ti’i) de style tahitien avec toutefois des coquillages pour représenter les yeux, comme sur certaines sculptures  de l’île de Pâques.

Un peu plus loin, également dans le massif devant l’entrée de l’hôtel, se cachait au milieu des palmiers et cycas une énorme sculpture en pierre de trois bons mètres de hauteur. Le visage à la fois grimaçant et souriant qui apparait entre les palmes est impressionnant et plutôt repoussant. Son style s’apparente à certaines statues de divinités asiatiques.

Du coté de la route s’était échappé un petit tiki féminin, de 1,50 m de hauteur, taillé dans la pierre volcanique. Sa tête très effilée s’apparente au style des pascuans, par contre le corps est doté d’une belle paire de seins digne des déesses grecques antiques.

L’hôtel fermé depuis la fin 2013, a été démoli récemment en attente d’un ambitieux programme d’aménagement touristique et depuis cette date, nous n’avons plus de nouvelles de ces tiki.

Commentaires

2017-09-21T16:18:55+00:00Categories: Punaauia, Sculpture, Tahiti|