L’art contemporain envahie discrètement nos cités. Les sculptures prennent pied sur les ronds points et les fresques s’étalent sur les murs trop souvent dans l’anonymat.