Dans un coin bien reculé du cimetière de la Pointe des pêcheurs à Punaauia, se cachent quatre tombes appartenant aux proches du Révérend David Darling, pasteur protestant de la London Missionary Society à Tahiti à la fin du 19ème siècle.

1ère tombe : John Adam Darling

La première tombe appartient au fils du révérend Darling et porte l’inscription suivante « John Adam Darling. Né à Papetoai, Le 6 janvier 1818 Décédé, Le 13 septembre 1881″. Le fils du révérend Darling proche de la reine Pomare IV ne partageait pas les opinions du père. Ayant une parfaite connaissance de la langue tahitienne mais aussi de ses habitants, un français parler de manière correcte, John Adam Darling était un précieux atout pour le gouvernement français dont il devient l’interprète. Sous la gouvernance de la Richerie, John Adam Darling qui deviendra son bras droit sera nommé inspecteur de ses ordonnances et caissier de ses fonds indigènes. Il prendra pour épouse la sœur du chef de Punaauia Roometua a Pohuetea.e Toimata fille de chef elle aussi. C’est Utami qui prendra la tête du district de Manotahi, Utami qui sera d’ailleurs l’ami du révérend Darling mais aussi un enfant fa’aamu par un Pohuetea de Tahiti. Teiha a Pohuetea et son épouse reviendront sur Punaauia vers les années 1820. De leur union, naitra trois enfant : – Aifenua – Aru Pohuetea – Tupura’a épouse de John Adam Darling. Ce couple n’aura pas d’enfant.

2ème tombe : Rebecca Woolston

Dans la seconde tombe, de forme un peu triangulaire, repose Rebecca Woolston l’épouse du révérend Darling. La pierre tombale porte l’inscription suivante écrite d’une part en anglais et dont les quatre derniers vers sont en tahitien :

« Sacred, In the memory of, Rebecca Woolston, Wife of the Rev D. Darling, Missionnary at Punaauia Upwards of loabars, Who departed this life, In the 12 of February 1857 Which lamented by all Who knew her – Aged 75 years – Her ans was peace .
Tareni vahine teie te vahine Tireni orometua tahito no Punaauia e 75 tona matahiti E hau tona hopea ».

Tombe de Rebecca Woolston à Punaauia

3ème tombe : Roometua a Pohuetea, épouse de John Adam Darling,

La troisième tombe est celle de l’épouse de John Adam Darling, Roometua a Pohuetea. La pierre tombale en corail qui fait 1m de haut sur 52 cm de large porte l’inscription suivante :

« Roometua a Pohuetua Vahine na M. A.J Darling – Tei pohe i te 22 no Tiurai 1866 E 40 tona matahiti Mai te otohia e te taata Toa i ite ia na ».

Roometua ou Tupura’a qui serait née à Punaauia en 1824 est la fille de Teiha a Pohuetea a Tetuanuimaruaitera’i et Toimata a Te’arere. Teiha était censé prendre la succession de son oncle le chef Pohuetea à la tête du district de Manotahi ou Punaauia. Il s’exile à Raiatea ou il épouse Toimata fille de chef elle aussi. C’est Utami qui prendra la tête du district de Manotahi, Utami qui sera d’ailleurs l’ami du révérend Darling mais aussi un enfant fa’aamu par un Pohuetea de Tahiti. Teiha a Pohuetea et son épouse reviendront sur Punaauia vers les années 1820. De leur union, naitra trois enfant : – Aifenua – Aru Pohuetea – Tupura’a épouse de John Adam Darling. Ce couple n’aura pas d’enfant.

4ème tombe

Une quatrième et dernière tombe est accolée à ces trois tombes. Sa structure est similaire à celle ou laquelle repose Rebecca Woolston l’épouse du révérend David Darling. Contrairement aux autres, cette tombe n’a pas de pierre tombale et de ce fait aucune inscription permettant de définir son appartenance.


Lire également : Burder’s point

Commentaires

Source :

Joanny Hapaitahaa – Cadousteau, Historienne au Service de la Culture et du Patrimoine : Les tombes de la famille Darling
Photos Olivier Babin nov 2012


2017-11-15T16:53:07+00:00Categories: Pointe des pêcheurs, Punaauia, Tahiti, Tombe|