William Bligh, le capitaine de La Bounty, avait pour mission de collecter des plants d’arbres à pain, uru, pour les transplanter aux Antilles où ils fourniraient une nourriture bon marché aux esclaves noirs.

Il accosta baie de Matavai, le 26 octobre 1788, et une serre fut aussitôt montée pour abriter les plants. Le soin de les collecter avait été confié à Fletcher Christian, le second du Bounty. Mais lors du voyage du retour, la révolte de l’équipage de la Bounty stoppa l’expédition. Le capitaine Brigh remonta une seconde expédition en 1792, qui permit d’expédier 2000 plans de Uru en Jamaïque et à Saint-Vincent .

La réplique de « La Bounty » rapporta, en 1961, un de ces rejets de uru de la Jamaïque à Tahiti qui a été planté près de la propriété Norman Hall à Arue. Une des pousses du Uru de Arue a été replantée ici, sur la colline de Tahara’a au au dessus de la baie de Matavai le 28 avril 1989. A cette date l’hôtel Hyatt Regency Tahiti fêtait le 200ème anniversaire de la révolte à bord de La Bounty.

Commentaires

2018-03-14T08:17:09+00:00 Categories: Arbre notable, Mahina, Tahara’a, Tahiti|Tags: |
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1