Certaines nuits, les gardiens de nuit de l’hôtel situé à la pointe Tata’a à Punaauia, disent voir une belle jeune fille, appelée Tetea, aux longs cheveux noirs et tout de blanc vêtue. Elle vient régulièrement s’asseoir soit sur la pierre de rereraa soit près de la source au pied d’un mape (châtaignier tahitien).

La mère du héros légendaire Tafa’i , était la vahine Tetea que son père avait attrapé par les cheveux, et que l’on appelait Hina-Tahutahu « à cause de son origine surnaturelle et la possibilité qu’elle avait de faire des choses merveilleuses telles que guérir les malades, lire dans la pensée et prédire l’avenir« .

Quant à Tafa’i , il est lui-même venu à la pointe Tata’a chercher l’esprit de sa femme Hina qui venait de décéder et il l’a rattrapé de justesse par les cheveux.

Cette femme serait originaire de Hamuta à Pirae ou se trouve son marae. Teuira Henry parle d’une « belle et jeune cheffesse du Nord de Tahiti , connue pour ses magnifiques cheveux noirs qui descendaient jusqu’à ses pieds ».


Lire : L’Envol des âmes, dans la conception polynésienne du monde

Commentaires

Source :

T. Henry Tahiti aux temps anciens p 559 et 577
Ass Rohutu Moana : www.rohutu.com


2018-02-08T15:58:20+00:00Categories: Dame blanche, Punaauia, Tahiti|