Situées à 250 km environ au Nord des Gambier, les quatre atolls du groupe Actéon (Vahanga, Tenarunga, Matureivavao et Tenararo ) font partie de l’archipel de Gambier.

Actéon, un nom venant de la mythologie grecque

Mythe de Diane et d’Actéon : Alors que la déesse Diane prend son bain accompagnée de ses suivantes dans la fontaine de Gargaphie, un jeune homme passionné de chasse, Actéon, qui erre d’un pas incertain arrive sur ce lieu, « guidé par son destin ». Les suivantes de Diane l’aperçoivent, et entourent la déesse pour empêcher Actéon de poser son regard sur elle. Cependant, elle dépasse ses suivantes de par sa taille et sa beauté, et, ne pouvant se dérober au regard de cet homme, rougit.

Furieuse, de paraitre nue devant un mortel, Diane jette alors de l’eau « vengeresse » sur le visage d’Actéon, et lui dit : « Va maintenant, et oublie que tu as vu Diane dans le bain. Si tu le peux j’y consens ». A la suite de ces mots, des rameaux commencent à pousser sur le crâne d’Actéon, il se transforme en cerf. Dès lors il fuit, ne pouvant plus retourner à son palais, et court sous sa forme nouvelle dans la foret. Alors qu’il réfléchit sur son sort, ses chiens l’aperçoivent, et croyant voir une nouvelle proie, le dévorent. Diane se considère alors comme vengée.

Tableau de Giuseppe Cesari : Actéon transformé en cerf par Artemis.

Diane et Actéon de Giuseppe Cesari, 1603

Bref historique du groupe Actéon

Les atolls du groupe Actéon ont été vus par le navigateur espagnol Pédro Fernandez de Quiros les 4-5 février 1605. Ils ont été appelés :

  • Los Cuatro Coronados (les quatre couronnées) par les palmierspar Quiros
  • Las Anegadas par Leza 
  • Las Virgines par Torres

En décembre 1836 et Janvier 1837, Lord Edward Russel, capitaine de la frégate HMS Acteon, nomme le groupe d’îles, Groupe Acteon, du nom de son navire et fait établir la carte du groupe par son second G. Biddlecombe qui attribua à trois atolls les noms suivants :

  • Melbourne (1er Ministre anglais de l’époque)
  • Minto (1er Lord de l’Amirauté dont le fils était à bord) pour l’atoll de Tenarunga.
  • Bedford (nom du père de son capitaine ).

Les atolls du groupe Acteon ont été plantés de cocoteraies entre 1950 et 1977 sous l’impulsion du père Victor puis ont été abandonnés. La végétation et la faune ont conservé une bonne part de leurs caractéristiques originelles du fait de cet abandon.

Atoll de Vahanga

L’atoll de Vahanga présente des traces d’occupation humaine assez importantes avec une citerne, une église en bon état, un hangar à coprah et quelques maisons effondrées. Le village s’orne de gros Autera’a (Badamiers –Terminalia catappa). L’atoll occupe une surface de 10 km2, y compris le récif, le lagon fait seulement 4 km2. Le motu est étroit 200 mètres en moyenne environ. L’île présente une dalle indurée (conglomérat récifal) côté lagon qui surplombe celui ci de plus d’un mètre sur la face nord, à l’ouest et au sud, ce sont les plages qui dominent.

Atoll de Tenarunga ou Tenaria

Sur les cartes marines, l’appellation officielle de l’île est Tenarunga, « celle du dessus » en Reao. On utilise aussi très fréquemment l’appellation en Tahitien : Tenania.

Tenania est un atoll quasi fermé de 8,8 km2 (couronne corallienne comprise) qui communique avec l’océan par quelques hoa très peu profonds situés au Sud Ouest. L’atoll, comme tous ceux de ce groupe d’îles, est légèrement surélevé comme en témoignent les feo qui hérissent le platier extérieur.

Atoll de Matureivavao

L’île de Matureivavao présente les mêmes caractéristiques que Tenarunga, c’est la plus grande des îles Actéon avec 20 km2 de surface totale. Un immense platier émergé de 2 km environ traversé de chenaux creusés dans le calcaire dolomitisé du récif sépare le motu nord des motu situés à l’ouest. Une plage de sable graveleux avec des figures de courant borde en général l’intérieur du lagon.

Atoll de Tenararo

L’atoll de Tenararo est le plus petit des Actéon avec une surface totale (lagon plus récif) de 3,6 km² environ. Le motu principal est large d’environ 400 mètres dans sa plus grande dimension.Le lagon qui a une superficie de 2 km² communique avec la mer par deux hoa fonctionnels situés à l’ouest et au sud ouest ils sont étroits et de 1m de profondeur. Les fonds sont peu importants, quelques dizaines de centimètres sur le rivage et sans doute quelques dizaines de mètres au centre. On trouve des plages de sable importantes, la plus vaste étant celle située sur la bordure intérieure du motu principal, juste avant le premier hoa.

l’île de Tenararo semble pour l’instant exempte de prédateurs du type rats ou chats. C’est ce qui fait que cette île est un refuge irremplaçable pour des espèces d’oiseaux en danger critique d’extinction comme les Titi (Prosobonia cancellata) et les Tutururu (Gallicolumba erythroptera) pratiquement disparus dans les autres îles des Tuamotu et de la Société.

Tutururu des Actéon. Photo BirdLife International

Tutururu (Gallicolumba erythroptera) Photo BirdLife International

Commentaires

Source :

Paradis sauvegardé : des oiseaux parmi les plus rares du monde protégés en Polynésie française


2018-04-09T17:29:15+00:00Categories: Gambier, Ile|