L’hôtel Tahiti se trouvait à l’entrée de Faa’a coté Papeete, à l’emplacement de l’ancien hôtel Hilton en face du Centre commercial Carrefour de Faa’a.

C’est Spencer Weawer, un homme d’affaire américain qui racheta à Frédo Salmon ce terrain en bord de mer, dans le quartier Auae. Vers 1960 L’Hôtel Tahiti sortit de terre en un style tropical, très Américan Déco. De petits  » fare  » en forme de bungalows, largement espacés au milieu des arbres, construits en matériaux végétaux du pays, troncs et palmes de cocotier, bambou, pandanus. Le bar et la salle de restaurant étaient constitués par d’immenses fare très ouverts; la charpente et la toiture faite de feuilles de pandanus reposaient sur des montants constitués par des troncs de cocotier laissés volontairement dans leur état brut ou ornés de sculptures d’inspiration néo-polynésienne représentant des personnages stylisés.

Autre époque, autre style, le néo-archaïque faisait fureur et était signe de bon goût. L’objet fonctionnel côtoyait l’objet ancien inutile – anachronisme voulu – et le bar de l’hôtel était orné de vieux objets, pirogue à balancier, épaves de bateau, ancre marine.

Une ambiance simple et comme on les aime

En bord de lagon et à quelques encablures de Papeete il était seulement à trois kilomètres de l’aéroport. De l’hôtel, la vue panoramique embrassait tout le port et le front de mer de Papeete, une grande partie du lagon et son récif. C’était l’un des hôtels les plus réputés de l’époque, de première classe, qui offrait 110 chambres. La force de ce type d’établissement reposait sur un encadrement pro mais un service où plaisanteries et babillages étaient de rigueur. Même la direction ne pouvait se permettre d’être trop rigide. Une ambiance simple et comme on les aime.

Escale obligée pour la clientèle étrangère, il était un lieu de détente très prisé par les résidents. Pourtant il y avait de la concurrence ou du choix : le Tiare pitate, le Quinn’s, le Pùrooro et Le Lafayette. Mais c’est bien à l’hôtel Tahiti qu’est née une manifestation incontournable : l’élection de Miss Tahiti.

L’Hôtel Tahiti a été détruit en 1991, en lieu et place se trouve le Sheraton devenu par la suite Hilton, avant de fermer début 2010.

Commentaires

Source :

Paule Laudon, Hotel Tahiti


2018-08-06T11:23:59+00:00Categories: Faa'a, Lieu historique, Tahiti|