Ce banian est le plus bel arbre du jardin botanique Harrison Smith de Tahiti à Papeari, tout au moins par son ampleur.

En 1936, son créateur l’américain Harrison Smith planta la graine de ce banian qui avait été acheté chez le grainetier Vilmorin au bord de la Seine à Paris. L’arbre a grandi et est devenu le plus grand du jardin botanique de Tahiti avec un diamètre de plus de 70 mètres.

Banian du Bengale, Ficus benghalensis

Le banian (ficus benghalensis) est originaire du sud de l’Asie. Sa grande particularité est ses racines adventives qui descendent des branches de tous côtés, quelques unes s’arrêtant à mi chemin et d’autres allant jusqu’au sol pour y former de nouvelles bases à l’arbre, ce qui lui donne l’aspect d’une quantité de cordes tombant des branches. Petit à petit, ces racines prendront corps en terre et remplaceront le cœur de l’arbre actuel qui dépérira. Les bourgeons sont recouverts de gaines blanches d’où sortent des feuilles d’abord vert pâle puis vert foncé lorsqu’elles atteignent leur taille définitive. Le feuillage est toxique et sa sève peut être irritante.

Le Banian est différent des autres arbres, car il pousse en quelque sorte du haut vers le bas, en lâchant ses racines aériennes qui à leur tour deviennent de nouveaux arbres intimement liés les uns aux autres. C’est probablement pour cette raison qu’on a récemment baptisé un certain type de réseau d’ordinateurs du nom de « Banian ».

Tahiti Heritage propose un dossier complet sur le jardin botanique de Tahiti

Commentaires

Source :

Olivier BABIN, Michel GUERIN


2017-12-01T16:49:28+00:00Categories: Arbre champion, Jardin botanique de Tahiti, Papeari, Tahiti|