Le Rollinia, est un fruit exotique à la forme un peu bizarre jaunâtre avec des épines souples. Originaire de l’Amazonie péruvienne et brésilienne où il est connu sous le nom de Biriba, il est cultivé à Hawaï depuis longtemps et a été importé récemment à Tahiti.

Le rollinier (Rollinia mucosa) est un arbre de taille moyenne de la famille des Annonacés qui regroupe qui regroupe le corossol, la pomme-canelle, le coeur de boeuf. Ses fleurs blanchâtres avec une forme triangulaire à trois lobes sont très odorantes.

Un cœur chargé d’épines

Son fruit est gros, conique en forme de coeur de 15 cm de diamètre. Vert au début, il devient jaune en murissant. Sa surface est recouverte d’épines molles qui noircissent à la manipulation, ce qui lui donne un aspect peu attrayant. Ce point ainsi que sa durée de vie de moins d’une semaine limitent sa culture commerciale.

La pulpe est charnue, blanche et crémeuse avec de nombreuses graines marron. Elle est fondante, d’un goût très agréable très doux et sucré qui rappelle un peu celui d’une tarte au citron meringuée. Le Rollinia est généralement consommé frais, seul ou en salade de fruits, en jus, milk-shakes ou glaces. Au Brésil, le fruit fermenté sert à faire du vin.

La pulpe est charnue, blanche et crémeuse avec de nombreuses graines marron. Elle est fondante, d’un goût très agréable très doux et sucré qui rappelle un peu celui d’une tarte au citron meringuée.

Le Rollinia est généralement consommé frais, seul ou en salade de fruits, en jus, milk-shakes ou glaces. Au Brésil, le fruit fermenté sert à faire du vin.

Rollinia coupé en deux

Les vertus médicinales du Rollinia

Le Rollinia est une excellente source de vitamines A, B6, B1, B2, B5, C, de minéraux comme le calcium, le fer, le potassium, le magnésium et le phosphore et est également riche en glucides et en protéines. Le Rollinia, aide à la lutte contre l’anémie grâce à la combinaison de vitamine C et de fer. Riche en fibres, il contribue au bon fonctionnement du système digestif. Il améliore l’état de la peau et est bénéfique pour les yeux.

Les feuilles mouillées et écrasées sont posées sur le front pour soulager la migraine ou faire venir le sommeil. Les graines concassées et macérées dans l’eau, constituent un excellent insecticide.

Où en voir ?

Il y a de beaux pieds de Rollinia à l’arboretum de Ua Huka, et un à Mataiea au milieu des collections d’Heliconia du Service du Développement rural.

Commentaires
2018-01-12T14:39:06+00:00Categories: Fruits de Tahiti|