Le Laurier rose, Nerium oleander, originaire de la rive sud de la Méditerranée, a été introduit de Grèce à Tahiti par les missionnaires.

En 1860, on pouvait voir quelques magnifiques pieds de Lauriers roses dans le jardin du Gouverneur à Nuku Hiva. C’est un arbrisseau de 2 à 3 mètres de hauteur qui se reconnait aisément par ses feuilles pointues groupées par trois qui dégagent une odeur fraîche et ses fleurs odorantes rouges,roses, blanches voire même violettes.

Le Laurier rose fait partie de la famille des Apocynacés, comme la Pervenche de Madagascar et le Hotureva, Cerbera.

Le laurier rose, une plante très toxique…

Le laurier rose est l’une des plantes les plus meurtrières de la planète. Toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques en raison de la présence de glycosides cardiaques, principalement l’oléandrine. L’ingestion provoque des nausées, des vomissements, des troubles du rythme cardiaque ou une paralysie respiratoire pouvant entrainer la mort.  Le thé fabriqué avec ses feuilles, l’inhalation de la fumée de feuilles qui brûlent et même le miel fait à partir du nectar de la plante peuvent produire des effets dangereux. Le contact avec la sève peut causer une dermatite.

Les animaux herbivores sont généralement repoussés par l’odeur des feuilles fraiches de laurier-rose mais peuvent s’empoisonner avec les feuilles sèches ou l’eau dans laquelle ont macéré des feuilles ou des branches. Attention à vos petites bébêtes !

Les propriétés toxiques de la sève étaient utilisées comme mort aux rats ou comme poison sur les flèches et fléchettes empoisonnées.

Mais avec des propriétés médicinales

En dépit de son potentiel toxique bien connu, le laurier rose est employé depuis longtemps en pharmacopée traditionnelle. Les feuilles servaient au traitement des maladies cardiaques et comme diurétique ou antibactérien. Les racines servaient à traiter les ulcères, la lèpre, l’asthme et l’épilepsie.

En médecine moderne, l’oléandrine est utilisé pour traiter les maladies cardiaques chez les patients qui ne peuvent tolérer la digitaline.  En homéopathie, Oleander est indiqué en dermatologie pour traiter l´eczéma du cuir chevelu et de derrière des oreilles, les traumatismes de l’œil et le vertige.

Commentaires
2017-01-07T09:18:42+00:00Categories: Fleurs de Tahiti|Tags: |