C’est le marae de la communauté de Huahine Nui. Tane, le dieu dominant de Huahine, était adoré sur le marae Manunu de Maeva, qui desservait la communauté de Huahine Nui. Tane était le dieu de la guerre et du poisson de Huahine. il était associé à la construction de pirogues, la confection d’herminettes ainsi qu’au tressage de cordes. Le dieu Oro, qui fut introduit plus tard, était aussi adoré sur le marae Manunu.

Prés de la base ava’a (autel des offrandes) se trouve la tombe de Raiti, le dernier grand prêtre de Maeva. A sa mort, en 1915, une des rangées de pierres du marae s’écroula. A sa demande il fût enterré sur le site du marae. Les fondations d’un petit fare pote’e (maison arrondie) contenant des tambours sacrés et articles de cérémonie se trouvent dans l’enceinte du marae.  Sur le bloc de pierre du ahu, du côté aeroport, est gravé le pétroglyphe d’une tortue, animal qui était considérée comme le reflet du dieu dans la mer .

Marae en 2 plate-formes, les dimensions réelles sont :

  • 1ère plate-forme L = 39,50, l = 7,20, h = 2,30 m
  • 2ème plate-forme L = 32,70, l = 3,13, h = 1,80 m ; qui était destinée aux festins, danses, jeux… et non aux cérémonies religieuses.
Commentaires

Source :

CHEBRET Stivyn. Enseignant classe de CT en 1977
ELLIS William. Polynesian Researches, vol. 1-3, 1967.
EMORY Kenneth P. Stone Remains in the Society 1933.- Bishop Museum Bull. 16.


2016-05-15T15:46:39+00:00 Categories: Huahine, Iles sous le vent, Maeva, Marae|
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
+1
Email