Selon la tradition orale polynésienne, le point de départ des âmes se situe en général à la pointe nord-ouest de chaque île. Ces pointes sont appelées Tereià dans les îles de la Société. La pointe Tereià de Fitii, située au nord-ouest, serait le lieu d’envol des âmes, Rereraa varua, de l’île de Huahine.

L’âme, après s’être séparée de ses enveloppes et coquilles temporelles (tino, vaite, mauri), effectue un parcours précis à l’intérieur de son mata’einaa (district), puis se dirige vers la pointe ; c’est là qu’elle se recueille, fait le bilan de son incarnation et comprend ce qu’elle a accompli. Elle se concentre alors et prend, parmi les différentes voies, celle qui la mènera à Rohotu, Hawaiki, Te Pö.

Voir : L’envol des âmes, rereraa varua

Commentaires

Source :

Association Rohutu no’ano’a – www.rohutu.com
HENRY Teuira : TAHITI aux temps anciens, Société des Océanistes, 1968, notions d’une vie future p 208 & 209, Tafa’i et Hina p 577
LEVERD, André : Croyances relatives aux âmes et à l’autre vie chez les polynésiens, réédité in BSEO n°248, sept 1989, p 129 à 139


2017-01-08T10:17:07+00:00Categories: Fitii, Huahine, Iles sous le vent, Point d'envol des âmes|