La City of David de la London Missionary Society (LMS) s’est édifiée dans la baie de Vaiora’a à Raiatea, de 1818 à 1824. Seules les tombes des femmes de missionnaires côté montagne nous indique encore ce lieu. En effet, dorment à tout jamais dans cette terre de Tevaitoa, alors chef-lieu du christianisme dans les îles Sous le Vent :

  • Mme Tihoni Williams née Mary Chaume, la vaillante compagne du pionnier de l’évangile en Polynésie John Williams, arrivée à Raiatea en 1817 et décédée en 1832, et deux de ses enfants,
  • Mme John Orsmond, arrivée à Raiatea en 1817 et décédée le 6 janvier 1819 ;
  • Mme Lancelot Threlkeld arrivée à Raiatea en 1817 et décédée en 1824.

Ces dames, aux noms illustres, ont fait partie de la nouvelle équipe de missionnaires qui, à partir de 1817, a marqué à tout jamais l’histoire de l’Église protestante à Tahiti et dans ses îles. John Williams, John Orsmond et dans un moindre registre Lancelot Threlkeld ont eu une influence considérable sur l’évangélisation dans les îles Sous-le-Vent et plus tard dans tout le Pacifique sud.

On voit, eu sortant du village qui conduit de Teraitoa à Uturoa, un tertre entouré de grosses pierres vétustes, couvertes de mousse, dans les trous desquelles poussent des petites fougères et autres herbes. C’est Tihoni Williamu, Mme John Williams ! La vaillante compagne du pionnier de l Évangile en Polynésie attend en effet le « matin » sous les grosses pierres de corail à Raiatea « …

Commentaires

Source :

Croisière missionnaire aux îles Sous-le-Vent, Raiatea 1925 du pasteur René Lovy.


2017-11-15T16:32:11+00:00 Categories: Iles sous le vent, Monument, Raiatea, Tevaitoa, Tumaraa|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1