Découvrez avec Tahiti Heritage l’histoire du Parc Bougainville, cet havre de paix du centre-ville de Papeete, dominé par un majestueux autera’a et traversé par le petit ruisseau Pape’ete provenant du bain de la reine.

Place publique de Papeete

Jadis, la place publique fut un haut lieu de fête, de rencontres et de cérémonies, dont celle du 29 juin 1880 au cours de laquelle le roi Pomare V consacra la réunion des îles de la Société à la France.

Plantés en 1845 par le docteur Johnstone, d’immenses Marumaru ombrageaient ce parc où se trouvaient réunis de nombreux bâtiments administratifs : le magasin général militaire et le logement de son garde, des hangars, la direction du Port, la Poste et le service des Douanes et de l’Hygiène (qui laissera place à un lavoir). Un plan de Papeete faisait également état d’un emplacement aux vivres, à l’instar de celui du marché et de la place Vaiete.

Le cyclone de février 1906 détruisit presque tous les bâtiments, ainsi que la clôture de bois blanche entourant le parc, laquelle sera remplacée par des grilles métalliques. La poste, démolie et reconstruite à plusieurs reprises, est le seul bâtiment administratif subsistant sur cette belle place publique. Sur le coté le long de la rivière se trouvaient en 1920 les bains publics (photo 3)

Place Bougainville à Papeete, Tahiti 1880. Photo Georges Spitz

Place Bougainville à Papeete, Tahiti 1880. Photo Georges Spitz

Les bains publics en 1920, place bougainville, Papeete

Les bains publics en 1920, place Bougainville à Papeete.

Place Albert 1er ou parc Bougainville ?

Par le passé, la place publique, inaugurée en juillet 1934, s’appelait en réalité place Albert 1er en hommage au troisième roi des Belges (1875-1934), symbole de la lutte contre l’Allemagne pendant la première guerre mondiale. Ce n’est que le 6 avril 1968, avec l’installation du buste en bronze du navigateur Bougainville dans le parc, que les habitants lui donnèrent le nom du célèbre navigateur. La même année cependant – et afin d’éviter tout Incident diplomatique avec la Belgique – les membres du conseil municipal de Papeete décidèrent par un arrêté en date du 28 novembre 1968 de rebaptiser à nouveau le parc Place Albert 1er . Malgré cette précaution, les habitants continuèrent et continuent encore à l’appeler « Parc Bougainville ». Ce n’est qu’en 2005, que le parc est officiellement baptisé « Bougainville », plus personne ne sachant qui était Albert 1er.

Au milieu du parc, trône le buste du navigateur français louis Antoine Bougainville flanqué de deux canons à pivot. Le premier, du côté de l’hôtel des Postes provient du Seeadler, un navire corsaire allemand de la Première Guerre mondiale. L’autre canon faisait partie de l’armement de la canonnière La Zélée en 1914.

Canon de la canonnière La Zélée, parc Bougainville à Papeete

Canon de la canonnière La Zélée, parc Bougainville.

Buste du navigateur Bougainville, Papeete, parc Bougainville à Papeete

Buste du navigateur Louis Antoine Bougainville.

Canon du corsaire allemand Seeadler , parc Bougainville à Papeete

Canon du corsaire allemand Seeadler, parc Bougainville.

Le parc Bougainville a été réaménagé en 2003, avec un beau fare pote, des tables, des bancs et avec un espace de jeux pour les touts petits pour rendre ce lieu beaucoup plus convivial, mais malheureusement en augmentant les surfaces bétonnées au détriment de la verdure.

Des manifestations y sont régulièrement organisées, pour les ados le mercredi après midi et pour les touristes comme ces fameux Mahana pae qui se sont tenus chaque dernier vendredi du mois jusqu’en février 2015.

Commentaires

Source :

Société des Etudes Océaniennes. Bull. Tome XIV n°2. p 32


2017-10-09T11:19:01+00:00 Categories: Papeete, Papeete d'antan, Tahiti, Tarahoi|
350 Partages
Partagez350
Tweetez
Enregistrer
+1