Louis Antoine de Bougainville 1729 – 1811

Né à Paris en novembre 1729 d’une famille de juristes, Louis Antoine de Bougainville poursuit des études de droit et devient avocat au parlement de Paris comme le veut la tradition familiale. Mais il rêve d’une carrière militaire. Passionné de mathématiques, il suit les cours de d’Alembert et publie en 1754-1756 son premier ouvrage, un traité de calcul intégral.

En 1753, il est officier des mousquetaires noirs. En 1756, il devient l’aide de camp de Montcalm, commandant des troupes françaises au Canada. C’est au cours du voyage de France au Québec qu’il s’initiera à la navigation.

Il devient capitaine de frégate en 1763 et embarque en 1766, en compagnie de naturalistes, dessinateurs et astronomes, pour un voyage autour du monde. Arrivé en avril 1768 à bord de la frégate La Boudeuse, il est le premier navigateur français à faire le tour du monde. Il débarque à Tahiti, juste quelques mois après l’explorateur anglais Wallis.

D’emblée, Bougainville est tellement ébloui par les paysages qu’il « se croit être dans les Champs Élysées  » et décide de baptiser l’ile La Nouvelle Cythère. Son escale à Tahiti n’aura duré qu’une dizaine de jours, mais le récit qu’il en fit dans son livre  » Voyages autour du monde  » publié en 1771, contribua fortement à créer le mythe du paradis polynésien.

Bougainville est élu à l’Académie française et devient membre de l’Académie de marine à Brest. Il s’éteint à Paris le 20 août 1811 et repose désormais au Panthéon.

Un monument commémoratif de l’arrivée de Bougainville à Tahiti

C’est à la Société de géographie de Paris que prit naissance le projet d’honorer par un monument commémoratif, à Tahiti, le souvenir de l’illustre navigateur. La Société de Géographie est l’une des plus anciennes Sociétés savantes françaises et la doyenne des Sociétés de Géographie au monde. Un membre de cette compagnie, Firmin-André Salles, avait au cours d’une tournée dans les Colonies, vue à la pointe Vénus à Tahiti, le monument qu’avait érigé la Société Royale de Géographie de Londres à la mémoire de Cook. Cet hommage était légitime sans doute, mais il convenait de rappeler que le français Bougainville avait abordé à Tahiti avant l’anglais James Cook.

Dès lors pris corps l’idée suggérée par Firmin-André Salles d’élever à Papeete, sur le terre plein du quai où s’amarrent les bâtiments de guerre un monument rappelant les traits du grand navigateur. Un comité se forma, encouragé par le gouvernement et l’exécution du buste fut confiée au statuaire Antide Marie Pechiné qui s’inspira d’un marbre de Bougainville figurant à l’entrée de la grande salle de la Société de Géographie (photo).

Le buste en bronze est sorti de la maison du fondeur Antoine Durenne, membre fondateur de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs. Cette fonderie a collectionné les récompenses lors des Expositions Universelles de Paris en 1867 et 1900 et de Vienne en 1873.

Buste de Bougainville à la Société de Géographie

L’exécution du piédestal a été assurée par la colonie et la ville de Papeete, d’après le dessin de l’architecte, grand prix de Rome, Emile Bertone (1867-1931). Sur la face principale du monument devait figurer cette inscription : « A Bougainville – Chef d’escadre – Membre de l’Institut – en souvenir de son voyage de circumnavigation – 1766-1761» et au bas la mention des concours apportés à la Société. Sur le côté opposé il avait été proposé au maire de Papeete d’inscrire les mots : « Ia ora na oe-Tahiti » (Salut à Tahiti).

L’inauguration du monument de Bougainville à Papeete, le 14 juillet 1909

Le monument commémoratif de l’arrivée de Bougainville à Tahiti a été inauguré le 14 juillet 1909 par le gouverneur des établissements Français de l’Océanie, Joseph François, et le premier maire de Papeete, François Cardella. Il se situait alors sur le quai de Papeete, à l’extrémité de l’avenue Dupetit-Thouars, et le buste de Bougainville avait sa face tournée vers la montagne.

Les fêtes d’inauguration de ce buste, à Papeete, n’ont pas duré moins de six jours. Le gouvernement français s’était fait représenté par Le Kersaint et La Zélée.

Inauguration du Monument Bougainville le 14 juillet 1909

Inauguration du Monument de  Bougainville à Papeete, le 14 juillet 1909

L’Amirauté anglaise, de son coté avait envoyé deux croiseurs : Le Cambian et Le Flora, dans la belle rade de Papeete où se trouvait déjà plusieurs bâtiments de la marine de commerce des Etats-Unis.

Ce n’est que le 6 avril 1968, pour le bicentenaire de l’arrivée de Bougainville à Tahiti et lors des travaux d’aménagement du front de mer de Papeete, que le buste en bronze de Bougainville fût transféré Place Albert 1er, l’actuel Parc Bougainville.

Commentaires

Source :

Louis Antoine de Bougainville. 1771. Voyage autour du monde par la frégate du roi « la Boudeuse » et la flûte « l’Étoile »; en 1766, 1767, 1768 & 1769
Société des Etudes Océaniennes. Bull. Tome XIV n°2. p 32
Société de géographie de Paris. Bulletin 1909/07/15. p 58
L’illustration du 21 aout 1909 : Inauguration d’un buste de Bougainville à Tahiti
Mémorial polynésien tome 4. p 483


2018-04-04T08:54:27+00:00Categories: Monument, Papeete, Papeete, circuit touristique, Tahiti|