Le Quenettier, (Melicoccus bijugatus) est un arbre fruitier originaire du Nord de l’Amérique du Sud dont le fruit est la Quenette. Il appartient à la famille des Sapindaceae, comme le litchi, le ramboutan et l’oeil de dragon (longane).

Les fleurs, blanches et parfumées, sont riches en nectar et fort appréciées des abeilles. Le miel obtenu est un peu foncé mais de saveur agréable.

Le fruit, appelé Quenette, est sphérique de 3 cm de diamètre, à la peau lisse et mince, mais coriace ce qui permet au fruit de rester frais assez longtemps. La pulpe luisante est de couleur saumon ou jaunâtre, gélatineuse et juteuse, plus ou moins adhérente au noyau. Il est appelé Mamoncillo ou Espagnol Lime aux États-Unis, parce qu’il ressemble à une petite lime verte (citron vert).

On aspire la chair

Généralement, on casse la peau avec les mains ou les dents pour sortir le fruit que l’on met entier dans la bouche puis on aspire le jus de la pulpe qui reste en partie collé sur le gros noyau. La saveur est unique, doux, mais acidulé, parfois un peu aigre. La chair du fruit peut irriter la gorge si elle est consommée en grandes quantités. Attention également de ne pas avaler le noyau qui est très glissant et éviter de répandre du jus sur vos vêtements parce que la tache est indélébile.

La pulpe de quenettes est consommée fraiche en sirop, dans des punchs ou en rhum arrangé. Cuite, elle sert à confectionner des confitures, des gelées ou pour faire du jus rafraichissant.

De la vitamine A et des fibres

La quenette est particulièrement riche en vitamines, en particulier en vitamine A, en fibres et en calcium, phosphore et fer. Elle contient du tryptophane qui favorise le bon sommeil et de la lysine qui est important pour une bonne croissance et pour prévenir l’herpès. Le fruit comporte beaucoup d’antioxydants qui aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires, à stimuler le système immunitaire et à réduire les accidents vasculaires cérébraux.

En pharmacopée traditionnelle, les graines grillées et broyées et mélangées avec du miel sont utilisées pour contrôler la diarrhée ; l’infusion des feuilles pour diminuer ou retarder la transpiration ; la boisson obtenue avec des feuilles cuites dans l’eau salée, en gargarisme, combat les infections et les maux de gorge.

Où voir des Quenettiers ?

Commentaires
2017-01-02T14:48:10+00:00 Categories: Fruits de Tahiti|
15 Partages
Partagez15
Tweetez
Enregistrer
+1