« Si en attaquant une ville, tu dois l’assiéger longtemps pour la prendre, tu ne mutileras pas ses arbres en y portant la hache ; tu t’en nourriras sans les abattre. Est-il homme l’arbre des champs, pour que tu le traites en assiégé ? »

Ce verset biblique de Deutéronome 20, 19-20, s’applique particulièrement bien à l’allée de tamariniers qui conduit à l’évêché de Papeete.

Ce double alignement d’arbres a été planté lors de la construction de l’évêché par Tepano Jaussen. Depuis de nombreuses constructions sont venues pousser à leurs pieds, et le bel alignement a quelques dents creuses.

Cette « allée des tamariniers » qui a pu jusqu’à présent résister aux assauts de l’urbanisation arrivera t-elle à survivre ?

L’énorme projet immobilier envisagé, en 2007, à l’entrée de la Mission (parcelle entre les rues du frère Alain, de l’Évêché et du général Castelnau) et qui devait comprendre trois sous-sols de parking, à la limite de la rue, soit à 1 m du tronc de l’arbre, a été annulé au grand soulagement des défenseurs de l’environnement pour lesquels ces arbres représentent une curiosité et un patrimoine à préserver. Par contre, on a fait passer fin 2009 des canalisations d’eau aux pieds de ces arbres en leur sectionnant outrageusement les racines.

Commentaires

Source :

Deutéronome 20,19-20


2016-06-07T22:57:07+00:00 Categories: Arbre en sursis, Mission, Papeete, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1