Première commune de Ra’iatea par le nombre d’habitants, Taputapuatea compte 3 sections de commune Avera, Opoa et Puohine.
Opoa
District situé dans le Sud-Est de l’île, il est le siège du mara’e Taputapuatea. C’est de ce mara’ea, lieu sacré entre tous que provenait la pierre de fondation de tous les mara’e Taputapuatea consacré à Oro dans les îles de Tahiti et de Moorea. Le premier fut celui de Tautira. C’est aussi à partir de cet ensemble religieux que s’étendit la  » secte  » des Arioi, adorateurs du dieu Oro, chanteurs et danseurs itinérants, très actifs jusqu’à l’arrivée des missionnaires.
Fetuna
Nom d’un district et d’un village de la pointe Sud, Fetuna fait partie de la commune de Tumara’a et compte surtout des agriculteurs groupés sur une plaine en forme de croissant. Quelques chasseurs des environs de Fetuna parmi lesquels Albert Athane ont guidé Michel Boulard, directeur du Laboratoire d’entomologie à l’École Pratique des Hautes Études, dans ses recherches sur les cimes montagneuses pour retrouver la cigale endémique découverte en 1938 par le voyageur-naturaliste Égard Hubert de la Rue. Cette cigale est le plus grand insecte en Polynésie française.
Tevaitoa
District situé sur la côte Ouest, Tevaitoa est une section de commune de Tumara’a. Il fut un des principaux champs de bataille de la guerre des îles Sous-le-Vent. Des combats s’y déroulèrent le 3 janvier 1897 et s’achevèrent par la défaite des troupes du chef Teraupo face à une compagnie d’infanterie de marine venue de Noumea.

Commentaires

Source : Marna Yanne - Philippe Brotherson 1990
2013-08-23T23:37:20+00:00 Categories: Iles sous le vent, Raiatea, Sites historiques, Taputapuatea, Village|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1