Tehuapeke, le caillou magique de Hao était de la grosseur d’un gros coco. Ce caillou avait une grande puissance. Quand il voulait s’alourdir, il devenait d’un poids phénoménal, il était impossible de le soulever, fût-ce même par un millier d’hommes ; s’il voulait s’alléger, il devenait tout à fait léger, un bébé pouvait le soulever; il surnageait lorsqu’on le jetait à la mer.

Ce caillou était là encore il y a quelque temps ; il n’a disparu que depuis notre génération.

Il avait le pouvoir de prendre les tortues, lorsqu’on le lui demandait, et les autres choses que les hommes désiraient de lui. Pour obtenir de lui ce que l’on désirait, il fallait l’oindre d’huile de coco parfumée, le frictionner, et lui demander en prononçant son nom  » Tehuapeke« , ce que l’on désirait de lui. Et la personne qui s’était adressée au caillou Tehuapeke était certaine, à son retour, de voir une tortue, si elle lui avait demandé une tortue, ou telle autre chose qu’elle avait désirée.

Et ce caillou Tehuapeke se trouvait à la passe, sur la terre qui s’appelle Tehapune. C’est lors du cyclone de l’année 1903 ; époque à laquelle est mort Tamatoa a Terega, que ce caillou a disparu. Cependant il sera facile de reconnaitre ce caillou-là, un de ses côtés étant brûlé, et on le retrouvera dans les temps à venir, car il existe encore.

Certaines personnes affirment avoir constaté le pouvoir de ce caillou de Hao, elles restaient à côté de la passe, sur la terre Tehapune, et elles ont vu de leurs yeux ce caillou-là.

Voilà les prouesses de ce caillou puissant, Tehuapeke.

 

 

Commentaires

Source :

Eugène CAILLOT  – Histoire des religions de l’archipel Tuamotu 1932


2018-07-24T11:07:44+00:00Categories: Hao, Pierre manamana, Tuamotu|