Selon la conception polynésienne du monde, les âmes des défunts s’envolaient dans une zone situés à la pointe nord-ouest des îles, appelée rereraa varua, ou point d’envol des âmes.