Les deux tiki de Raivavae avaient l’air de se plaire dans les années 55′ dans le jardin du musée de Tahiti qui se trouvait à Mamao, à l’emplacement de l’ancien hôpital, puisqu’ils s’amusaient à faire des farces aux visiteurs.

A cette époque, le peintre René Grandidier qui habitait à coté avait décidé de venir faire un tableau du grand tiki de Raivavae qui se trouvait dans le jardin du musée. Il teste plusieurs emplacements, de face, de profil, change en fonction du soleil mais il n’arrive pas à terminer son dessin. Découragé, il abandonne et décide de revenir le lendemain.

Le lendemain matin comme prévu, il réinstalle son chevalet exactement à la même place pour bien voir la sculpture sous le même angle et continuer son œuvre. Mais, il s’aperçoit que les traits du visage qu’il avait dessiné la veille et ceux du tiki en pierre qui avait en face de lui, n’étaient plus identiques. Le visage était plus rude, et ses yeux et les sourcils montraient un signe de désapprobation.

Quelques années plus tard, les deux tiki de Raivavae déménageaient du musée de Tahiti à Papeete vers le musée Gauguin à Papeari.

Le peintre René Grandidier

René Gaston Adrien Grandidier (1904-1972), peintre de natures mortes, paysages, compositions, portraits, nus, est élève de l’école des beaux arts d’Amiens . En 1952, il arrive à Tahiti et enseigne à l’Ecole Centrale (Lycée Gauguin). Il fera des expositions au Grand Salon de Tahiti durant son séjour sur le fenua. Une peinture en couleurs avec des touches vives, le dessin est un peu fouillé. Il compose à la gouache, au pastel ou à l’aquarelle.

Tahiti, par René Grandidier, 1953

L’histoire des tiki de Raivavae

Découvrez l’histoire de ces tikis dans les tribulations des tiki Moana et Heiata de Raivavae :
1. De Raivavae à Papeete
2. De Papeete à Papeari

Tikis de Raivavae
Commentaires

Source :

Guy Jacquet et Olivier Babin – oct 2007 .

 

 


2017-09-17T13:33:19+00:00 Categories: Insolite, Mamao, Papeete, Tahiti, Tiki - Ti'i|
913 Partages
Partagez912
Tweetez
Enregistrer
+11