Le ti’i ou tiki est une représentation de forme humaine sculptée dans de la pierre basaltique ou du bois qui était dressé sur un marae. Il incarnait des esprits bénéfiques ou négatifs et servait à des pratiques de sorcellerie, dans un but de protection ou d’attaque ou en cas de guerre