Une sépulture aux avis divergents. Le dernier roi de Tahiti, Pomare V (1839 – 1891), est inhumé à l’intérieur d’un mausolée connu sous le nom de Tombeau du Roi, à la pointe Outuai’ai grand lieu de rassemblement de l’Église évangélique de Polynésie française.

Le roi Pomare V

Le roi Pomare V aura un règne de courte durée. Il est proclamé roi en 1877 et abdique en 1880 en faisant don de Tahiti et ses dépendances à la France qui deviennent alors les établissements français d’Océanie. En échange, il recevra du gouvernement français une pension et les titres d’officier de la légion d’honneur et du mérite agricole.

Il meurt le 12 juin 1891 et sera placée dans un mausolée mais isolé de sa famille…

Enterrement du roi Pomare 5 à Arue

Mais à l’origine, ce tombeau a été érigé pour recueillir la dépouille de sa mère, sa majesté la reine Pomare IV, reine de Tahiti. A la mort de celle-ci, le 17 septembre 1877, son corps a effectivement été inhumé dans ce tombeau de Arue. Mais dix ans plus tard, son corps sera exhumé et placé dans le cimetière royal des Pomare auprès des corps des rois Pomare 1er , Pomare II, Pomare III .

Le tombeau du roi, un chef d’oeuvre ?

De par sa forme imposante, pyramidale et rectangulaire à sa base, ce fameux tombeau du roi impressionne. Les murs de l’édifice sont entièrement constitués de blocs de coraux soudés entre eux par du ciment. Mais le plus surprenant, c’est que cette construction est surmontée d’une sorte d’amphore ou d’urne. Certains vont même jusqu’à dire qu’il s’agirait de la forme d’une bouteille de Bénédictine. On sait en effet que le roi appréciait particulièrement cette boisson qu’il considérait comme un nectar. Il meurt d’ailleurs d’alcoolisme au palais royal de Papeete, c’était le 12 juin 1891.

Il est considéré comme un chef d’œuvre architectural pour certains. Cependant beaucoup déteste cette œuvre dont Paul Gauguin, présent dans le cortège lors des funérailles du roi, qui éprouve un sentiment répulsif devant  » ce monument vénérable en contraste avec la belle nature « , amas informe de pierres de corail liées entre elles par du ciment. Comme quoi, il est toujours très difficile de faire l’unanimité.

A vous de juger !

Le monument est un site classé par l’arrêté n°865 a.p.a du 23/06/1952.

Commentaires

2017-06-12T10:51:45+00:00 Categories: Arue, Tahiti, Tombe|
307 Partages
Partagez306
Tweetez
Enregistrer
+11