Un cadeau, une relique. Ce cycas a été donné au roi Pomare V par le roi de France Louis Philippe.

Louis-Philippe d’Orléans (1773-1850), roi de 1830 à 1848, partit à la conquête de Tahiti après avoir conquis l’Algérie. Deux pays vraiment très différents. Il vivait au Château de Versailles où se situait l’Orangerie, la plus grande serre chaude d’Europe qui abritaient un millier d’arbres tropicaux rares avec principalement des orangers du Portugal, d’Espagne ou d’Italie, des citronniers, des grenadiers et le fameux cycas qui a été transporté à Tahiti dans les années 1840.

Ce premier cycas de Polynésie, âgé de 175 ans environ, a été planté dans la cour de la propriété de Pomare, à coté du cimetière familial. Son tronc, colossal pour un cycas, mesure plus de 1 m de diamètre et porte de nombreuses longues et grosses branches tordues terminées par des touffes de feuilles.

La légende raconte que lorsqu’une branche de l’arbre se casse, ce qui heureusement arrive rarement, un décès se produit au même moment dans la famille proche. Un signe du destin très particulier qui nous laisse pantois.

Dans le même jardin , derrière le portail d’entrée, se cache une grosse pierre manamana, qui aurait des liens avec le grand marae de Tuatahi.

Commentaires

Source :

Jean-François Cauvin – Mme Killian descendante des Pomare.


2017-09-21T16:15:43+00:00 Categories: Ahutoru, Arbre notable, Arue, Insolite, Tahiti|
487 Partages
Partagez486
Tweetez
Enregistrer
+11