Anciennement bordé d’orangers et empierré, le chemin des soeurs ou chemin des vierges débute par quelques marches situées en face du mausolée du Roi Grégorio et conduit en longeant le pied du mont Duff jusqu’au Couvent de Rouru. Ce chemin passe devant l’étrange rocher appelé baignoire de la reine, puis franchit le couvent de Rouru sous une magnifique arche en pierre fabriquée sous l’égide du frère Soulié. Il descend ensuite vers la mer en étant prolongé par un autre “pavé” le chemin des douze apôtres.

Un étonnant portail en grosses pierres de taille ! A l’extrémité du chemin des sœurs, se dresse une magnifique arche en pierres fabriquée sous l’égide du frère Soulié. C’est une porte monumentale, digne de l’architecture européenne, de quatre mètres de haut jusqu’au dessus de la corniche et de cinq mètres de large. Le passage proprement dit mesure 1,96 m et le linteau est cintré. Elle marque avec beaucoup de prestance l’entrée du couvent de Rouru, la limite que n’avait droit de franchir que les jeunes filles du couvent.

Voir fiches :
Arc de triomphe à Rikitea (Mangareva)
Portail de la mission à Taravai

Commentaires

2016-10-20T08:08:52+00:00Categories: Bâtiment historique, Gambier, Mangareva, Rouru|