À l’extrémité de la baie de Fa’a-nui, le rocher de la pointe Terei’a abrite de nombreux oiseaux ‘ôtu’u blancs et gris. À partir de son sommet, les âmes des défunts s’envolent vers le monde des esprits, le , ou vers le Rôhutu no’ano’a, «la terre de délices ».

La pointe Nord-Ouest de chacune des îles de Polynésie est généralement réservée à l’usage exclusif des âmes (varua) en partance. Elle est souvent nommée: rereraa varua, rere-a-varua, terei-a-varua, avec toutes les variantes linguistiques propres à chaque archipel.

Selon la conception polynésienne du monde, l’âme des défunts, après s’être séparée de son enveloppe effectue un parcours à l’intérieur de son district, puis se dirige vers l’extrémité ouest des îles. A cet endroit, elle se recueille, fait le bilan de son incarnation, puis, elle se concentre et prend son envol pour se diriger vers Rohotu, Hawaiki, ou Te Pö.

Voir : – Pointe Taata à Faa’a

Commentaires

Source :

Association Rohutu no’ano’a – www.rohutu.com
Photos Elsa Fernicle mai 2011


0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1